Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eric Cantona frappe fort pour L'Oreal et revoit son coup de pied de kung-fu !

Eric Cantona en plein tournage pour la pub L'Oreal for men, dans le désert de Mojave, en Californie, le 14 février 2011
32 photos
Lancer le diaporama
Eric Cantona en plein tournage pour la pub L'Oreal for men, dans le désert de Mojave, en Californie, le 14 février 2011

Élu joueur du siècle à Manchester United, le Français Eric Cantona est un mythe dans le football. Soit on l'adore, soit on le déteste, mais il ne peut pas y avoir de demi-mesure. Il est depuis devenu acteur, un acteur de talent d'ailleurs. Il a aussi épousé l'actrice Rachida Brakni et ensemble ils ont eu un fils, Emir. Ensemble toujours, ils tourneront bientôt sous la direction de HPG (Hervé Pierre Gustave), un ancien réalisateur et acteur de film pour adultes, dans le long métrage Les Mouvements du Bassin. Un scandale ou un chef d'oeuvre en préparation.

The King, c'est comme ça qu'on l'appelle dans le milieu du foot, est un homme de pub. Il sait que son image de mauvais garçon, franc, abrupt, direct, joue en sa faveur. Son charisme, il l'a mis au service de son compte en banque (qu'il voulait vider il y a quelque temps pour protester contre le racket organisé de notre société). Eric Cantona s'est rendu dans le désert de Mojave, en Californie, pour le tournage de la prochaine pub de L'Oreal for men. Ainsi, le 14 février 2011, au lieu de fêter la Saint-Valentin avec sa douce Rachida, trop commerciale pour lui cette fête, il a frappé une centaine de fois dans un ballon de foot argenté, face au vent très puissant qui soufflait ce jour-là. Très élégant dans un costume noir sur chemise blanche, il a joué le jeu face caméra.

Pour autant, Eric Cantona n'abandonne pas le foot. Il ne joue plus, à proprement parler, il a 44 ans. Quoique, il gagnait la Coupe du monde de beach soccer en 2005 avec la France (en tant que joueur et entraîneur). Il ne joue plus mais il a un rôle. Il a décroché mi-janvier le poste de directeur sportif du club de foot New York Cosmos. Ce club de Major League Soccer (championnat nord-américain) qui s'est éteint en 1985 veut revenir dans la compétition et pas pour rigoler, en 2013. Alors Cantona a été débauché par la structure, dont Pelé est le président d'honneur. Ils ont tous les deux entamé une tournée caritative en Asie (le New York Cosmos Asia Tour), depuis deux jours. Leur première destination fut Singapour. Pelé se rendra ensuite à Hong-Kong. Dans le but de trouver des sponsors, ils se rendent dans ces pays et font tout leur possible pour paraître alléchants.

Le New York Cosmos est donc la nouvelle adresse d'Eric Cantona. Il ne veut pas laisser de côté le cinéma, alors il va devoir partager son temps entre les deux pays. Il a expliqué : "Quand j'ai signé pour Cosmos, je me suis mis d'accord avec eux pour passer huit mois à New York... Je serai là pour la pré-saison et il me restera quatre mois en France pour continuer à tourner parce que j'adore vraiment ça."

On l'aime Cantona, on l'aime. Il vient d'ailleurs de faire la plus grande provocation qui soit. Lors d'une interview à la BBC, l'ancien numéro 7 du club anglais de Manchester United (il est passé par l'Olympique de Marseille et Leeds) a répondu à la question simple "Quel est le moment le plus marquant de votre carrière ?". C'est simple a priori, n'importe qui se satisferait de répondre "Quand j'ai marqué ce but... Quand j'ai fait une belle reprise de volée... Quand j'ai gagné la Coupe du Monde...". Eh bien non, Eric Cantona a imposé à tous que son moment le plus mémorable, le plus beau moment, la plus belle action de toute sa carrière à haut niveau fut lorsqu'il a fichu un coup de pied de kung-fu à un supporteur de Crystal Palace, en janvier 1995.

Alors qu'il venait d'être exclu par l'arbitre, un supporteur l'avait insulté en bordure du terrain, le sang d'Eric n'avait fait qu'un tour et il s'était jeté sur lui le pied en avant. Une séquence mythique. Punition : neuf mois de suspension et 120 heures de travaux d'intérêt général. Voilà ce qu'il a expliqué à propos de ce geste : "J'ai fait ce coup de pied façon kung-fu contre un hooligan, parce que ce genre d'individu n'a rien à faire dans un stade. Je pense que c'est le rêve de certains joueurs, de frapper des supporteurs pareils. Je l'ai fait pour faire plaisir aux supporteurs. Je l'ai fait pour eux, ils étaient contents, c'est une forme d'exutoire pour eux, c'est une sorte de liberté. C'était une erreur, mais bon c'est la vie. Je suis comme ça."

Tout est dit. Dur de lui jeter la pierre. Plutôt regarder à nouveau ce moment, en effet mémorable.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image