Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Eric Zemmour porte plainte contre "Closer" : "Désolé pour les pervers"

Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
12 photos
Le polémiste Eric Zemmour et sa conseillère Sarah Knafo ont demandé l'interdiction à la vente du magazine "Closer", à cause d'un article qui porte atteinte à leur vie privée et leur droit à l'image. En vain. Ils ont désormais décidé de porter plainte.

A l'approche de l'annonce de sa candidature à l'élection présidentielle, Eric Zemmour s'affaire sur un autre sujet : le respect de sa vie privée. Selon Le Parisien et Le Point, le polémiste réactionnaire a tenté d'empêcher la sortie du magazine Closer qui porte sur sa proche conseillère, Sarah Knafo et lui. Ses avocats dénoncent une grave atteinte à la vie privée. Cependant, elle a été jugée irrecevable indique le quotidien francilien. Il a donc décidé de porter plainte et Sarah Knafo pourrait également le faire, toujours pour "atteinte à la vie privée".

La figure émergente de l'extrême-droite sur la scène politique se serait bien passée de ce dossier que faisait mijoter la revue Closer, magazine people à qui l'on doit la révélation de la relation entre François Hollande et Julie Gayet en 2014. La société éditrice de la publication a été assignée en référé ce jeudi 25 novembre 2021 devant le tribunal judiciaire de Paris selon Le Point et Le Parisien. Ses révélations ne servent pas le débat public ni l'intérêt général. L'homme politique de 63 ans aurait été prévenu de cette sortie par le sms d'une personne proche au contact d'une source bien informée.

Selon les informations du Parisien, "cette demande a été jugée irrecevable au motif notamment que les avocats d'Éric Zemmour ne pouvaient pas démontrer que cette révélation allait bien sortir". Le numéro de Closer du 26 novembre est donc bien dans les kiosques et dévoile sur quatre pages le presque candidat à la présidentielle et sa directrice de campagne. Une décision qui a fait réagir sur Twitter l'ancien sniper d'On n'est pas couché : "Quoi qu'il arrive, toujours et partout, je défendrai jalousement, férocement, ma vie privée et celle de mes proches. La vie publique, oui. Le voyeurisme, non. Désolé pour les pervers."

Le père de trois enfants - nés de sa relation avec Mylène Chichportich - a désormais saisi le tribunal judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine) et une audience a été fixée le 3 janvier prochain. L'énarque proche de l'ancienne figure de Cnews devrait elle aussi porter l'affaire devant la justice.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image