Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

EXCLU – Lola Marois accusée d'être une "voleuse de mari" : "J'en ai souffert"

EXCLU – Lola Marois accusée d'être une "voleuse de mari" : "J'en ai souffert"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Lola Marois (habillée en Christophe Guillarmé) lors du 23ème Gala "Musique contre l'oubli" au profit d'Amesty International au thêatre des Champs-Elysées. Paris, le 14 juin 2017. © Denis Guignebourg/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Lola Marois (habillée en Christophe Guillarmé) lors du 23ème Gala "Musique contre l'oubli" au profit d'Amesty International au thêatre des Champs-Elysées. Paris, le 14 juin 2017. © Denis Guignebourg/Bestimage
La comédienne a depuis pris sa revanche...

Le 6 juillet prochain Lola Marois, trop souvent qualifiée de "femme de Jean-Marie Bigard", dévoilera son quotidien dans l'émission Confessions intimes. Son histoire d'amour avec l'humoriste, son rôle de maman et sa passion pour la comédie et le théâtre... la femme de 34 ans y fera de nombreuses confidences. À cette occasion, elle a accepté de revenir avec nous sur sa rencontre avec Jean-Marie Bigard et les préjugés dont elle a été la victime.

Pourquoi avoir participé à cet épisode de Confessions intimes ?

"On m'avait déjà proposé de participer à l'émission mais j'avais refusé parce que je trouvais le projet un peu trop intimiste. Je ne voulais plus trop parler de moi. Je trouvais que je l'avais assez fait. Puis j'ai changé d'avis après avoir vu le reportage sur Jean-Marc Généreux [et sa fille atteinte du syndrome de Rett, ndlr]. Je me suis dit que j'avais peut-être des choses à dire, à transmettre et que, peut-être, les gens apprendraient à mieux me connaître."

Dans ce reportage, vous évoquez votre rencontre avec Jean-Marie Bigard et le fait d'avoir souffert de l'image de "voleuse de mari".

"J'avais 24 ans lorsque je l'ai rencontré. Il était marié mais séparé de coeur comme je l'ai expliqué. Je me suis sentie à la mauvaise place. Tomber amoureuse d'un homme marié et âgé de vingt-huit ans de plus que soi n'est pas une situation très simple. Ça a même été compliqué avec mes parents, mes proches. Je me suis même demandé si ma propre famille pensait que j'étais avec lui pour de mauvaises raisons. Lorsque vous êtes en couple avec quelqu'un de connu et de plus âgé, les gens se posent des questions. J'ai été jugée et j'en ai souffert."

Avez-vous été victime d'autres préjugés ?

"À cette époque, j'avais un style un peu sexy et tout cela n'a pas aidé à me construire une belle image alors que je voulais être une comédienne. Je faisais du théâtre classique, j'ai passé un bac option théâtre que j'aie eu avec mention, le théâtre classique et le cinéma d'auteur est ce qu'il y a de plus important pour moi. Me mettre avec Jean-Marie qui est extrêmement populaire et d'un style différent du mien... Les gens vous associent à votre style et à la personne avec qui vous êtes. On a du mal à se dire qu'une jeune fille blonde, un peu scandaleuse, avec un style sexy, peut jouer du Shakespeare, faire de la commedia dell'arte et des pièces payées au chapeau dans des théâtres de vingt places. On a du mal à marier ces deux images."

Tout ça relève à présent du passé. Entre les rôles obtenus au cinéma comme dans Vive la crise, film pour lequel elle a reçu le prix de Révélation féminine au festival des Hérault du cinéma au cap d'Agde, ou sa prestation dans Plus belle la vie (France 2), la maman de Bella et Jules n'est heureusement plus considérée comme la "femme de" Jean-Marie Bigard. Et c'est tant mieux !

Retrouvez son quotidien de mère et comédienne dans Confessions intimes, le 6 juillet en prime sur NT1.

Propos exclusifs ne pouvant être repris sans le mention Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image