Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fifty Shades of Grey est surveillé ''comme les joyaux de la couronne''

Parmi les films les plus attendus de 2015, Fifty Shades of Grey se trouve tout en haut de la liste. Avant même les traditionnels blockbusters qui jalonneront l'année, d'Avengers 2 à Star Wars VII en passant par Mad Max Fury Road, l'adaptation cinématographique du sulfureux best-seller d'E. L. James fait couler beaucoup plus d'encre. À quelques encablures de la sortie, alors que l'engouement ne cesse de monter, Universal Pictures couve son bébé.

Selon le DailyMail et son bien informé chroniqueur Baz Bamigboye, les quelques copies de Cinquante Nuances de Grey sont très bien protégées, voire "gardées comme les joyaux de la couronne", précise le site anglais. Un dispositif de sécurité de très haut niveau afin que la promotion ne soit pas entâchée d'une quelconque fuite, à commencer par le film mis à disposition sur les sites de téléchargement illégal. Pour l'heure, impossible de se procurer une copie du film. Pour le voir, il faut être un ponte d'Universal Pictures, un censeur ou bien s'appeler Beyoncé (qui signe le titre majeur de la BO). Car ce sont bien les seules personnes à avoir eu la chance de voir le long métrage le plus attendu de ce début d'année.

Interrogée par le DailyMail, la réalisatrice Sam Taylor-Johnson commente cette sécurité pour le moins spéciale. "La sécurité déployée est encore plus stricte que pour n'importe quel autre film, précise-t-elle. En temps normal, je l'aurais déjà projeté pour quelques personnes, mais je n'y suis pas autorisée. Je n'ai même pas eu le droit de le présenter lors d'une projection réunissant mes amis et ma famille. Les studios craignent que quelqu'un utilise les réseaux sociaux pour en parler ou y dévoiler quelque chose." La cinéaste de 47 ans, à qui l'on doit notamment le très beau Nowhere Boy, vient d'ailleurs de boucler le montage définitif du film porté par Jamie Dornan et Dakota Johnson. Le tout à un mois de la sortie en salles alors qu'Universal vient de recevoir l'avis définitif du comité de classification, lequel a adressé à 50 Shades une pastille "films interdits aux 17 ans et moins" (R Rated). Pas de quoi empêcher le film-événement de voir les préventes s'envoler, comme sur le site Fandango qui avoue ne pas avoir vu pareil phénomène depuis longtemps.

Côté promo, rien n'est pour l'instant prévu. Quelques heureux journalistes auront rendez-vous à New York pour des interviews triées sur le volet, mais aucun tapis rouge n'a eu lieu. Le 11 janvier dernier, Dakota Johnson et Jamie Dornan, les deux stars du film, créaient l'événement aux Golden Globes, où ils ont remis un prix tout en évitant soigneusement de parler du film. Face à la presse, seule la divine Dakota a répondu à un média, mais elle avait sur le dos deux attachées de presse qui surveillaient chacun de ses mots. Jamie Dornan, lui, est une tombe.

Fifty Shades of Grey sortira dans nos salles le 11 février.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel