Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Finale Pékin Express 2019 – Lydia éliminée : "J'ai pleuré toute la nuit" (EXCLU)

Finale Pékin Express 2019 – Lydia éliminée : "J'ai pleuré toute la nuit" (EXCLU)
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Pour Lydia, perdre la finale de "Pékin Express 2019" est difficile à accepter. La jeune femme et son ex-compagnon Mounir se sont inclinés face à Aurélie et Laëtitia. Pour "Purepeople.com", la pétillante participante est revenue sur cette terrible défaite.

Face à Aurélie et Laëtitia, les deux grandes gagnantes de Pékin Express 2019, Mounir et Lydia n'ont pas fait le poids. Ils ont perdu toutes les courses et l'intégralité de leur cagnotte. Une rude défaite sur laquelle Lydia a accepté de revenir pour Purepeople.com.

Après avoir eu la chance de revenir dans l'aventure deux fois, la finale a été catastrophique pour vous ! Comment cela se fait-il ?

Oui, on a perdu, mais qui aurait cru qu'on aurait atteint la finale ? Cette finale a été une catastrophe, franchement... Il faut se dire que ça n'a rien à voir avec les autres étapes de Pékin Express. La pression est décuplée, toute la fatigue accumulée se fait ressentir. Lors de chaque sprint, ça s'est joué à peu de choses, mais nos nerfs ont été vraiment mis à rude épreuve. Le manque de patience, le stress, l'adrénaline... tout ça n'a pas fait un bon cocktail pour nous.

Quand vous avez croisé les soeurs lors du sprint final, vous avez cru à la victoire ?

Dans ma tête, je me suis dit 'c'est bon, c'est gagné'. On enchaînait tout. Pour moi, c'était sûr à 90% qu'on détenait la victoire. Du coup, ça a été dur de perdre, ça a été même catastrophique et je ne m'en remets toujours pas. Je suis prête à reprendre mon sac et mes baskets pour prendre ma revanche.

À chaque seconde de retard, vous perdiez de l'argent. Comment vit-on ce stress supplémentaire ?

Franchement, j'ai fait abstraction de ça parce que je me suis dit que si j'y pensais, j'allais partir en cacahuète. Donc je me disais 'c'est pas grave, c'est pas grave'. Mounir était plus concentré sur l'argent que moi qui étais plus à fond sur la victoire. D'ailleurs, quand notre cagnotte est tombée à zéro euro, j'ai continué de me battre. Je me suis dit que j'avais fait 40 jours de compétition et qu'il ne fallait pas que ce soit pour rien. Je voulais aussi que Laëtitia et Aurélie aient des adversaires coriaces.

Que s'est-il passé après cette finale, une fois les caméras éteintes ?

Quand je suis rentrée dans la chambre d'hôtel, j'ai pleuré toute la nuit, jusqu'à 7h du matin avec des glaces. J'étais complètement enrhumée dans l'avion et pendant les 12 heures de vol, je n'ai pas dormi.

Certains téléspectateurs ont trouvé que Mounir s'adressait à vous de façon parfois très sèche.

Le manque de communication entre nous est colossal. Mais je pense que c'est la pression, l'adrénaline du jeu qui a fait ça. On était sur les nerfs, on n'avait pas beaucoup mangé et il y avait la fatigue. Ce n'était pas méchant.

Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter ?

De refaire Pékin Express et de gagner, cette fois !

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image