Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Françoise Hardy, mourante et sauvée par Thomas : "J'ai regretté de me réveiller"

Françoise Hardy, mourante et sauvée par Thomas : "J'ai regretté de me réveiller"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Françoise Hardy évoque sa maladie dans "Le Divan". Mardi 16 février 2016 à 23h10 sur France 3.
19 photos
Lancer le diaporama
Françoise Hardy évoque sa maladie dans "Le Divan". Mardi 16 février 2016 à 23h10 sur France 3.
Gravement malade depuis de nombreuses années, Françoise Hardy a évoqué dans "Le Divan" ses pires heures passées à l'hôpital...

Mardi 16 février, Marc-Olivier Fogiel recevait Françoise Hardy dans son émission Le Divan, sur France 3. Atteinte d'un cancer du système lymphatique depuis treize ans, qui lui a valu l'année dernière trois semaines de coma et un traitement de la dernière chance, la chanteuse a fait de sombres révélations.

"L'année dernière a failli être la fin. Au début de ma maladie, ce n'était pas difficile parce que je n'avais pas véritablement de symptômes, et petit à petit ils sont arrivés, et c'est devenu extrêmement compliqué. Mais je ne peux pas parler des symptômes en question", lâche-t-elle, un peu sur la défensive face à Marc-O. Pourtant, dans son livre Avis non autorisés… (Equateurs), Françoise Hardy en parlait ouvertement, jusqu'à évoquer ses coloscopies. "Je voulais qu'il y ait un chapitre amusant et parler de ces expériences surréalistes", explique-t-elle aujourd'hui.

J'étais tombée à 39 kilos

Le moment le plus poignant de l'émission a sans conteste été lorsque la chanteuse de 72 ans a avoué qu'il n'a pas été facile pour elle de revenir à la vie. L'année dernière, alors qu'elle était entrée à l'hôpital en pensant avoir la grippe, l'idole des yéyés est tombée dans la salle de bain de sa chambre et a connu de terribles complications. "J'ai fait une chute catastrophique. À la suite de ça, je suis restée cinq mois à l'hôpital. Les médecins pensaient que c'était la fin car je m'étais cassé beaucoup de choses. Il a fallu m'opérer, j'ai fait un oedème pulmonaire, il fallait me poser des drains (...) J'étais tombée à 39 kilos ce qui était très peu et tous ont constaté qu'ils ne pouvaient plus rien faire, que c'était fini. Ils ont prévenu Thomas [Thomas Dutronc, son fils, NDLR], ce qui m'a beaucoup bouleversée", raconte-t-elle.

Et si Françoise Hardy est en vie aujourd'hui, c'est grâce à son fils de 42 ans, né de sa relation avec Jacques Dutronc. Car c'est lui qui a donné l'autorisation pour que la chanteuse suive un nouveau traitement. Pourtant, si elle avait eu le choix, l'interprète de Message personnel aurait préféré la mort. "J'ai regretté de me réveiller parce que j'avais failli avoir la mort dont je rêvais. La question que je me suis posée en me réveillant était donc : 'Pourquoi ce sursis ?' Thomas m'a alors dit : 'Je sais que tu aurais aimé mourir de cette façon, mais quand le médecin m'a dit qu'avec un traitement tu pourrais aller mieux, tu comprends, je ne pouvais pas résister ou dire non.'"

En "phase de résurrection", Françoise Hardy va donc mieux. Mais elle le sait et le dit elle-même avec une étrange désinvolture : "Rien ne dure."

Côté audiences, ce nouveau numéro du Divan a été un carton puisqu'il a attiré 837 000 téléspectateurs, soit 10% de part de marché. C'est un record de part d'audience pour le programme.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image