Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Françoise Hardy : Son père agressé par un jeune homme qu'il racolait...

16 photos
Lancer le diaporama
Françoise Hardy évoque l'homosexualité de son père dans "Le Divan". Mardi 16 février 2016, sur France 3.
Dans "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel, Françoise Hardy a évoqué sa famille et, notamment, l'homosexualité de son père.

Sa romance avec Jacques Dutronc, sa maladie... Françoise Hardy s'est largement confiée, mardi 16 février, dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel (France 3). Plutôt secrète sur sa vie privée, la chanteuse a également évoqué une sombre histoire de famille.

Il y a toujours eu quelque chose de caché, de clandestin

Élevée avec sa soeur par sa mère, son père étant mariée à une autre femme, Françoise Hardy a connu le statut de bâtarde. "Tout concourrait à ce que je développe le sentiment de honte", confie-t-elle. Pourtant, pour la chanteuse, avoir un père absent n'avait rien de choquant, étant donné que c'était le seul modèle familial qu'elle connaissait. "Quand on lui envoyait une carte, il fallait absolument qu'elle soit dans une enveloppe et qu'il n'y ait pas d'adresse au dos. Il y a toujours eu quelque chose de caché, de clandestin", explique-t-elle.

Mais comment créer un lien avec un père qui mène une double vie ? La chanteuse raconte que cela n'a jamais été vraiment possible. Surtout que les visites de son géniteur, lesquelles étaient rares, n'étaient pas toujours synonymes de bons souvenirs. "On l'a très mal connu. Il y avait des moments où il venait et j'avais très très peur parce que j'entendais frapper à la porte, des cris... ça m'effrayait beaucoup. Ma mère a toujours refusé d'ouvrir à mon père le soir", confie-t-elle. Et ce n'est que trois ou quatre fois dans l'année que le père de Françoise Hardy venait "apercevoir" ses enfants. "Mais le peu que je le voyais je me rendais compte qu'il avait pour moi une affection qu'il n'avait pas pour ma soeur, la pauvre", ajoute-t-elle.

Evoquant cette étrange enfance avec laquelle elle a finalement composé, la chanteuse a ensuite tenu de rudes propos concernant son père, notamment sur ses agissements. Apprenant l'homosexualité de ce dernier vers la fin de sa vie, Françoise Hardy a raconté dans un de ses livres qu'à près de 80 ans, son père racolait des jeunes gens. "Je crois que mon père n'a pas eu de relation homosexuelle avant un certain âge car il a eu plusieurs femmes dans sa vie, il s'est marié il me semble au moins deux fois", a-t-elle tout d'abord expliqué avant d'évoquer une sombre affaire.

Il y a quelques années, son géniteur a été retrouvé chez lui, inconscient, au milieu de ses déjections. L'enquête établissant qu'il avait été assommé par une de ses victimes en quête d'argent. Interrogée sur le mot "victime" consciemment utilisée par l'artiste afin de qualifier l'assassin de son père, Françoise Hardy répond : "Ça me choque que quand on est âgé on racole des jeunes gens en rétribuant leur service. Ça me fait honte pour les deux personnes. Pour mon père et le jeune homme qui a eu besoin de ça pour vivre. Après le terme d''assassin' est un peu fort. Mon père a été assommé, pas tué. Il est mort quelque temps plus tard à l'hôpital parce qu'il était âgé."

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel