Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gilles Lellouche et Vincent Lindon en père protecteur pour un Mea Culpa violent

5 photos
Lancer le diaporama

Après Pour Elle et À bout portant, Fred Cavayé nous propose un nouveau polar ultra-sombre et très vitaminé avec Mea Culpa. Le film, dont la première bande-annonce a été présentée au public, sera l'occasion de voir les deuxièmes collaborations entre Cavayé et ses deux acteurs fétiches, Gilles Lellouche (À bout portant) et Vincent Lindon (Pour elle).

Flics sur Toulon, Simon (Vincent Lindon) et Franck (Gilles Lellouche) fêtent la fin d'une mission. De retour vers chez eux, ils percutent une voiture. Bilan : deux victimes dont un enfant. Franck est indemne. Simon, qui était au volant et alcoolisé, sort grièvement blessé. Il va tout perdre. Sa vie de famille. Son job de flic. Six ans plus tard, divorcé de sa femme Alice, Simon est devenu convoyeur de fonds et peine à tenir son rôle de père auprès de son fils Théo (le tout jeune et prometteur Max Baissette de Malglaive) qui a désormais 9 ans. Franck, toujours flic, veille à distance sur lui. Lors d'une corrida, le petit Théo va être malgré lui le témoin d'un règlement de comptes mafieux. Très vite, il fera l'objet de menaces. Simon va tout faire pour protéger son fils et retrouver ses poursuivants. Le duo avec Franck va au même moment se recomposer. Mais ce sera aussi pour eux l'occasion de revenir sur les zones d'ombre de leur passé commun.

Dans la bande-annonce, très impressionnante et ultrarythmée, Fred Cavayé ne prévoit aucun temps mort, plongeant le spectateur dans une ambiance sombre et glaciale. On y découvre également ce double enjeu, d'abord une histoire d'amitié complexe par rapport au passif des deux hommes, et cette relation père-fils avec un Vincent Lindon que l'on a grand-hâte de retrouver dans ce registre. Pour rappel, le premier long métrage de Fred Cavayé (Pour elle), avait fait l'objet d'un remake aux États-Unis : Les Trois Prochains Jours, avec Russell Crowe.

"Mea Culpa", en salles le 5 février 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image