Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Gisele Bundchen et Tom Brady : Leur ex-gardes du corps condamnés à la prison...

Gisele Bundchen et Tom Brady : Leur ex-gardes du corps condamnés à la prison...

Nouveau rebondissement dans l'affaire des deux ex-gardes du corps du footballeur américain Tom Brady et Gisele Bündchen, qui avaient tiré sur deux photographes en 2009, pour les empêcher de dévoiler des photos du mariage des tourtereaux au Costa Rica. Le tribunal local vient de faire condamner Miguel Solis et Alexander Rivas à cinq ans de prison pour tentative d'homicide. Un troisième bodyguard a été acquitté, en raison d'un défaut de preuves et de témoignages. Les deux hommes devront également verser 5 millions de colons (environ 7 500 euros) à chacun des photographes pour "dommages et préjudices".

Un jugement qui soulage grandement les photographes, le Salvadorien de l'Agence France Presse Yuri Cortez et son confrère costaricien indépendant Rolando Aviles, qui avaient été déboutés par la justice américaine, car ils n'avaient pas déposé plainte contre le couple dans le bon État (ils s'étaient adressés au tribunal de New York alors que le couple Bündchen-Brady réside à Boston dans le Massachusetts).

"C'est un moment où il y a beaucoup d'émotions, après quatre ans d'un procès très stressant", a déclaré, ému, M. Cortez à l'annonce de la sentence. "Pour la presse, c'est un précédent très important", a-t-il ajouté.

De son côté, la directrice de l'AFP pour l'Amérique latine, Juliette Hollier-Larousse, salue également ce verdict : "Nous sommes très contents, pour notre photographe et son confrère, d'être parvenus à cette sentence juste. C'est un élément important dans la lutte pour que les journalistes puissent exercer leur travail en toute sécurité", a-t-elle confié.

Le 4 avril 2009, alors que la réception de mariage battait son plein dans la maison du couple, les gardes du corps ont repéré les deux photographes postés dans une maison voisine et les ont interpellés alors qu'ils voulaient regagner leur véhicule. Contraints d'entrer dans la propriété et de remettre leur matériel (appareils photo et cartes mémoire), les photographes n'ont pas voulu céder et ont dû faire face à l'insistance du personnel de sécurité. Un des gardiens aurait alors tenté de pénétrer dans la voiture pour arracher le matérie. Voyant que l'un des gardes avait sorti une arme, ils ont tenté de prendre la fuite. C'est à ce moment qu'un individu du staff a ouvert le feu, fracassant ainsi la vitre arrière du véhicule et ratant de peu les têtes de messieurs Cortez et Aviles.

À noter que depuis cette affaire, Rolando Aviles, trop affecté par cette expérience, a choisi de démissionner de son travail. "Ça a été quatre années d'attente. Je n'aurais jamais pensé renoncer au journalisme à cause de quelques gardes du corps", a-t-il confié à l'AFP.

Ni Gisele Bündchen ni son époux n'ont commenté cette affaire. Le couple, heureux, a deux enfants, Benjamin, 4 ans en décembre, et Vivian, bientôt 1 an. Tom est aussi papa de John, 5 ans, dont la maman est Bridget Moynahan.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image