Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Inès (Koh-Lanta) face au Covid-19 : Toilette mortuaire, décès... son dur métier

Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Alors qu'on la voit chaque semaine se dépasser dans "Koh-Lanta", Inès fait de même dans la vraie vie. La jolie Toulousaine est infirmière et fait face tous les jours aux dangers du coronavirus. Lors d'un entretien accordé au "Parisien", l'aventurière évoque son quotidien très difficile.

Les téléspectateurs ont fait sa connaissance il y a plusieurs semaines dans Koh-Lanta. Inès avait alors fait sensation dès le premier épisode en affichant sa plastique de rêve dans un maillot de bain qui ne laissait que très peu de place à l'imagination. Mais aujourd'hui, elle est presque davantage connue pour son courage, elle qui est infirmière dans un hôpital de Paris et en lutte contre le coronavirus. Depuis le début de l'épidémie, Inès donne de ses nouvelles sur ses réseaux sociaux, et celles-ci ne sont pas réjouissantes. Entre fatigue, colère et inquiétude, la jeune femme de 25 ans se trouve dans une situation très difficile à gérer.

Nos confrères du Parisien l'ont contactée pour en savoir plus son quotidien. Sans filtre, Inès explique que les décès se multiplient chaque jour devant elle. "Je vis une période très intense. Je suis dans un bâtiment spécial Covid-19, où les cas arrivent en masse. Je ne banalise jamais un décès. Là, les voir s'enchaîner, alors que certains patients avaient de bonnes constantes, c'est très très dur." Il faut dire que son rôle d'infirmière consiste à accompagner les patients du début à la fin, ce qui l'amène à assurer des tâches parfois délicates. "Après la toilette mortuaire, on met le défunt dans deux blouses. Les familles n'ont pas le droit de le voir, de lui dire au revoir. C'est vraiment rude", confie-t-elle. Alors, une fois sa garde terminée, lorsqu'elle constate que des gens ne respectent toujours pas le confinement pour profiter allègrement du beau temps, Inès s'insurge. "Ça me met les nerfs à vif", avoue-t-elle.

Et pour cause, sans le savoir, ces personnes pourraient en contaminer d'autres, ce qui n'aide pas à désemplir les hôpitaux déjà débordés et en cruel manque de matériel adéquat. "On n'a même plus de feuilles de décès. On dirait un champ de bataille, sans toutes les armes qu'on pourrait avoir. On est en première ligne, sans avoir le matériel nécessaire pour être protégé. (...) On accueille les patients comme on peut, on réaménage d'anciens bureaux en chambres", détaille-t-elle. Malgré tout, Inès reste positive et assure "garder le moral" coûte que coûte. "Aujourd'hui, il y a encore trop de décès. Mais tous les patients qui rentrent ne sont pas condamnés", souligne-t-elle. Reste à attendre que cette crise ne soit plus qu'un mauvais souvenir...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Laurent Maistret défile en boxer pour la marque Dim
Laurent Maistret défile en boxer pour la marque Dim
Laurent Maistret défile en boxer pour la marque Dim
Laurent Maistret défile en boxer pour la marque Dim
Wafa invitée sur le plateau de "Touche pas à mon poste", sur C8
Wafa invitée sur le plateau de "Touche pas à mon poste", sur C8
Teheiura avoue avoir triché au cours de l'aventure.
Teheiura avoue avoir triché au cours de l'aventure.
Une journaliste de "Public" explique que Claude Dartois veut mener ALP en justice
Une journaliste de "Public" explique que Claude Dartois veut mener ALP en justice
Anthony Colette en couple avec sa maquilleuse : "Je suis tombé amoureux, elle, pas du tout au début"
Anthony Colette en couple avec sa maquilleuse : "Je suis tombé amoureux, elle, pas du tout au début"
"Plus si affinités..." : Mimie Mathy coquine sur ses dimanches au lit avec son mari Benoist Gérard
"Plus si affinités..." : Mimie Mathy coquine sur ses dimanches au lit avec son mari Benoist Gérard
Faustine Bollaert, ses enfants s'éclatent en vacances : "Ils sont ma raison d'être"
Faustine Bollaert, ses enfants s'éclatent en vacances : "Ils sont ma raison d'être"
"Comme si la vie partait..." : Clémentine Célarié évoque son cancer et la perte de ses cheveux
"Comme si la vie partait..." : Clémentine Célarié évoque son cancer et la perte de ses cheveux
Vianney s'explique sur son absence sur Instagram ces dernières semaines. Le 20 janvier 2022.
Vianney s'explique sur son absence sur Instagram ces dernières semaines. Le 20 janvier 2022.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image