Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ingrid Chauvin, le jour où elle a failli mourir : "On a percuté une voiture..."

6 photos
Lancer le diaporama
En 2003, la comédienne a été victime d'un terrible accident de la route. Celui-ci a failli lui coûté la vie et lui a valu de rester des mois allongée.

Ingrid Chauvin était l'invitée de Thierry Ardisson samedi 24 novembre dans Les Terriens du samedi sur C8. Celle qui a déjà évoqué la mort in utero de son premier enfant a accepté d'évoquer également l'accident qui a failli lui coûter la vie.

Venue faire la promotion de son conte musical Le vilain petit canard, la comédienne a raconté les détails de l'accident qui a eu lieu en 2003. "Ça s'est passé tout bêtement comme beaucoup d'accident, aquaplaning sur l'autoroute, plaque de gras etc... et on a percuté une voiture qui malheureusement été garée sur la bande d'arrêt d'urgence . la faute à pas de chance", a-t-elle déclaré.

L'homme en noir a ensuite rappelé que la voiture a fait "plusieurs tonneaux" et que le corps d'Ingrid Chauvin était "en miettes". L'actrice a d'ailleurs a été contrainte de rester trois mois au lit sans bouger. Et ce n'est pas tout, l'accident aurait eu des conséquences sur sa vie amoureuse. Lorsque Thierry Ardisson avance cette idée, la comédienne de Demain nous appartient (TF1) répond : "Oui, je ne sais pas si c'est lié à ça mais en tout cas c'est un fait."

En 2014 elle avait évoqué ce drame pour TVMag et évoquait une "sortie de corps" : "Ce n'était pas une expérience de mort imminente, mais plutôt une sortie de corps. J'étais dans le coma, en pleine hémorragie interne et, à ce moment-là, j'ai vu une lumière blanche. Je me suis alors sentie envahie par une sensation cotonneuse, très agréable. Et là, est apparu mon père qui était décédé un mois avant. Il m'a dit que mon heure n'était pas encore venue. A la suite de quoi je me suis retrouvée brusquement dans mon corps et j'ai ressenti une souffrance physique infinie..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel