Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Isabelle Balkany privée de "son homme" hospitalisé, elle partage sa "rage et tristesse"

Isabelle Balkany privée de "son homme" hospitalisé, elle partage sa "rage et tristesse"
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Exclusif - Isabelle Balkany sur le marché. Levallois-Perret , Place de la République, printemps 2020. © Alain Guizard / Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Isabelle Balkany sur le marché. Levallois-Perret , Place de la République, printemps 2020. © Alain Guizard / Bestimage
Depuis près d'une semaine, Patrick Balkany est hospitalisé dans les Hauts-de-Seine. Crise sanitaire oblige, son épouse Isabelle Balkany se retrouve privée de visite. Indignée, elle s'est saisie de son compte Twitter pour partager sa colère.

Depuis le 28 octobre 2020, Patrick Balkany est hospitalisé à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. Le politicien de 72 ans souffre en effet d'une anomalie du rythme cardiaque, d'un oedème pulmonaire et de difficultés cardiaques, comme son épouse Isabelle Balkany l'avait expliqué sur son compte Facebook dès le lendemain. Mardi, cette dernière s'est cette fois-ci saisie de son compte Twitter pour partager son indignation : elle exige de voir "son homme" !

La seconde vague de coronavirus et les mesures restrictives du gouvernement visant à l'endiguer empêchent désormais Isabelle Balkany de rendre visite à son mari. "Entre rage folle et tristesse immense. Les infirmières viennent de dire à Patrick Balkany qu'à compter de demain inclus, une nouvelle "mesure gouvernementale" interdit les visites aux malades dans les hôpitaux, l'ex-vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine s'est-elle exclamé sur le réseau social. Personne n'en parle, je veux, j'ai besoin de voir mon homme !!!!" Une colère quelque peu apaisée ce mercredi, puisque la politicienne de 73 ans a partagé avec humour une photo de ses chiens, toujours sur Twitter : "Comme Papa Patrick Balkany est à l'hôpital, Poppy prend ses responsabilités et balade Jack la fripouille !"

Le 29 octobre, Isabelle Balkany avait elle-même annoncé l'hospitalisation de son époux, directement liée, selon elle, à son passage par la case prison il y a maintenant un an : "Il prétend que son coeur bat la chamade pour moi depuis 44 ans... Cette fois, il a des problèmes de rythme et je sors de l'Hôpital Foch où Patrick Balkany a été admis hier, entouré par une formidable équipe médicale, avait-elle expliqué. Négatif au Covid, mais anomalies rythmiques cardiaques ayant engendré un oedème pulmonaire et des difficultés respiratoires, mise sous oxygène... La suite de "l'infarctus" de l'intestin (ischémie) après 33 kilos perdus en prison... Lorsque je disais, face caméra, que "l'on" avait voulu tuer mon homme, je n'exagérais pas !"

En septembre 2019, le tribunal de Paris avait condamné l'ancien maire de de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) à quatre ans de prison ferme et dix ans d'inéligibilité pour fraude fiscale. Après un passage à la prison de la Santé, dans le 14e arrondissement de la capitale, il avait finalement obtenu une libération en février 2020 pour raison de santé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image