Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jacques Higelin est mort à 77 ans

Jacques Higelin est mort à 77 ans
L'auteur-compositeur-interprète était un pionnier du rock français. Jacques Higelin est décédé vendredi à l'âge de 77 ans, selon un communiqué publié par sa famille. Il laisse derrière lui une immense discographie et plusieurs participations à des films.

C'est une triste fin de semaine pour la musique française. Pionnier du rock, le chanteur Jacques Higelin est mort vendredi 6 avril 2018 à Paris, comme l'a annoncé sa famille à l'AFP. Il était âgé de 77 ans. "Aziza, sa femme, Arthur H, Kên Higelin et Izia Higelin ont la douleur d'annoncer la disparition de Jacques Higelin ce matin", indique le communiqué.

L'interprète des inoubliables chansons Pars, Champagne et Tombé du ciel était père de trois enfants, tous artistes : Arthur H (né en 1966 de sa relation avec Nicole Courtois), Kên (né en 1972 de son union avec Kuelan Nguyen) et Izïa (née en 1990 de ses amours avec Aziza Zakine, épousée en 2008).

En janvier dernier, l'aîné de la fratrie avait évoqué la santé fragile de son père, donnant de ses nouvelles tout en balayant d'un revers de main les rumeurs les plus affolantes qui avaient été autrefois rapportées dans la presse. "Mon papa, c'est un grand monsieur. Et c'est vrai que c'est quelqu'un qui a donné fort dans sa vie, donc là il est assez fatigué quand même. Je ne pense pas qu'il va refaire de scène. Mais on est autour de lui, on s'occupe de lui, tout va bien. Y a toujours des rumeurs horribles. Un jour, j'ai acheté France Dimanche, il y avait écrit 'Jacques Higelin dans le coma ! Sa famille autour de lui'. C'était absolument faux. J'étais à côté de mon père qui n'était pas du tout dans le coma. Donc voilà, c'est la vie. La vie, faut pas trop s'inquiéter", avait lancé Arthur H.

Des "rapprochements forts" autour de Jacques Higelin

Pas plus tard que cette semaine (4 avril), le compagnon de Léonore Mercier s'était de nouveau exprimé au sujet de son papa lors d'un entretien au journal Le Parisien, expliquant qu'il lui dédiait sa chanson Le Passage. "L'année dernière, j'ai vécu des choses familiales très denses, des rapprochements très forts autour de mon père, notamment avec mes soeurs. Ça m'a fait un bien fou. J'avais envie de célébrer ça. (...) J'ai écrit ce morceau pour lui. Il ne va pas très bien mais il n'est pas au seuil de la mort. On est autour de lui", précisait-il.

L'unique fille de l'artiste, Izïa, était particulièrement proche de son père. Le 13 décembre dernier, l'actrice et chanteuse de 27 ans avait publié un cliché complice sur Instagram.

"Izïa, c'est la vie. Je ne manque jamais une occasion de la voir sur scène, j'adore la façon dont elle tire les gens, dont elle les porte. C'est ma seule fille... Je l'ai eue à 50 ans et je m'en suis vraiment occupé", avait déclaré Jacques Higelin à Télérama en septembre 2016.

Retour sur sa carrière

Né en octobre 1940 d'une mère belge et d'un père alsacien, inspiré dès l'enfance par le jazz et la chanson avec comme modèles Léo Ferré ou Jacques Brel, Jacques Higelin a quitté l'école à l'âge de 14 ans et a d'abord démarré sa carrière en tant que comédien. Il a débuté au théâtre en 1959 avec Bon week-end, Monsieur Bennett, mis en scène par Michel Vitold, et s'était lancé au cinéma avec Le bonheur est pour demain d'Henri Fabiani (1961), Bébert et l'Omnibus d'Yves Robert (1963) ou Elle court, elle court, la banlieue de Gérard Pirès (1972). Au total, il a joué dans une trentaine de films, le dernier étant sa participation au film Jappeloup (2013) avec Guillaume Canet.

Côté musique, son destin avait basculé avec une double rencontre décisive au milieu des années 1960, celle des musiciens Areski et Brigitte Fontaine, avec lesquels il s'est produit en trio sous la houlette de Pierre Barouh.

En 1965, il avait sorti l'album Douze chansons d'avant le déluge, enregistré en duo avec Brigitte Fontaine. En 1974, il amorce un virage rock, avec l'album BBH 75. Enfant de Charles Trenet et des Rolling Stones, il est l'un des premiers chanteurs à tenter la synthèse entre le rock et la chanson, deux genres a priori antagonistes. Il sort ensuite Irradié (1975), Alertez les bébés (1976) et No man's land (1978). Devenu chanteur rock populaire, il a connu en 1979 un grand succès avec l'album Champagne pour tout le monde" et son jumeau Caviar pour les autres....

L'année 1988 a été marquée par la sortie de l'album Tombé du ciel, son plus grand succès vendu à 300 000 exemplaires. Suivent Aux héros de la voltige (1994) et Paradis païen (1998), qui marque ses retrouvailles avec Areski. En 2005, il reprend des chansons de Charles Trenet lors d'une tournée, en héritier déjanté et lunaire du "fou chantant". En 2006, après huit ans sans album de chansons originales, il sort Amor Doloroso, suivi de Coup de foudre en 2010.

Après Beau Repaire paru en 2013, il avait finalement publié à l'automne 2016 son 20e et dernier album, Higelin 75, qui célébrait ses 50 ans de carrière.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image