Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jane Birkin "inconsolable" sur sa fille décédée : "Kate a sauvé des gens"

Exclu : Jane Birkin et ses trois filles à l'enregitrement de Vivement Dimanche, janvier 2013.
15 photos
Lancer le diaporama
Exclu : Jane Birkin et ses trois filles à l'enregitrement de Vivement Dimanche, janvier 2013.
En couverture du dernier numéro de "Vogue Paris" en compagnie de ses filles Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, la grande Jane Birkin fait de nombreuses confessions dans les colonnes du magazine et parle notamment de sa fille morte il y a cinq ans, Kate Barry.

Dans son numéro de décembre-janvier, Vogue Paris a réuni Jane Birkin avec ses filles, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon. L'occasion pour le trio de s'épancher dans les colonnes du magazine et de livrer quelques confessions. Mais l'ombre de Kate Barry, la fille aînée de Birkin, plane forcément. D'autant qu'il en est question à plusieurs reprises, notamment au travers des mots choisis par sa mère...

Avec beaucoup de mélancolie, l'iconique amoureuse de Serge Gainsbourg se confie sur son quotidien et son nouveau élan. "C'est moi qui suis inconsolable" reconnaît-elle en expliquant avoir vendu sa maison pour aller habiter à Saint-Germain sur "un coup de folie". Jane Birkin évoque "un désir d'être légère" qui la "poussait à croire [qu'elle était] capable de [se] délester de [son] passé". À tel point qu'elle songe à mettre en vente la maison familiale localisée dans le Finistère. Puis fait volte-face. "Je me suis aperçue que c'était impossible : l'île de mon père en face, les souvenirs de Kate et cette maison si longtemps bourrée d'enfants (...) Il n'y a pas d'autre endroit en France où je me sens légitime", avoue-t-elle.

Le manque de Kate

"Ce dont je suis le plus fière, c'est vraiment Kate, Charlotte et Lou", lâche plus loin celle qui se qualifie de "regretteuse". Il n'en fallait pas plus pour affronter le sujet Kate Barry de manière frontale. "Ah, le manque de Kate... C'est curieux parce que cela fait cinq ans déjà et que le manque d'elle m'attrape constamment, comme hier", déclare la mère de famille en évoquant sa fille "hors norme" qui "avait le temps pour les gens". Et de conter une anecdote : "Dans le train de Brest, la semaine dernière, quand je suis allée au bar, j'ai trouvé un morceau de papier. 'Votre fille Kate m'a sauvé.' Deux fois ! De deux personnes différentes. Je ne sais pas de qui ces mots provenaient. 'Merci pour votre fille Kate.' Donc, elle était toujours à l'écoute et elle a sauvé des gens. Pas de manière spasmodique, comme j'ai pu faire."

En ligne de mire, le centre d'accueil pour désintoxiqués ouvert dans un paisible château de l'Oise à l'initiative de Kate Barry. Elle qui a longtemps lutté contre les addictions aux drogues et à l'alcool savait mieux que personne le combat qu'un toxicomane devait mener pour revenir sur le droit de chemin. Alors il y a vint-cinq ans, elle a ouvert ce centre via l'Apte (Aide et prévention des toxico-dépendances par l'entraide), l'a rendu accessible à tous, riches comme pauvres, avec un accès aux soins. Jusqu'à sa mort en décembre, la photographe trouvait du temps pour se rendre à Bucy-le-Long pour aller aider, écouter. On comprend bien mieux pourquoi sa mère est si fière d'elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Emma de Caunes offre un baiser à son mari Jamie Hewlett : craquante photo du couple
Emma de Caunes offre un baiser à son mari Jamie Hewlett : craquante photo du couple
Florent Manaudou : Sa chérie Pernille Blume durement touchée par la Covid-19
Florent Manaudou : Sa chérie Pernille Blume durement touchée par la Covid-19
Serge Gainsbourg bisexuel : le chanteur "aimait les garçons", révèle Jane Birkin
Serge Gainsbourg bisexuel : le chanteur "aimait les garçons", révèle Jane Birkin
Roschdy Zem papa : le rôle délirant qui a "surpris" ses enfants, Chad et Nina
Roschdy Zem papa : le rôle délirant qui a "surpris" ses enfants, Chad et Nina
Maeva Ghennam au plus mal avec l'affaire de sorcellerie : elle quitte les Marseillais et rentre en France
Maeva Ghennam au plus mal avec l'affaire de sorcellerie : elle quitte les Marseillais et rentre en France
Delphine (Mariés au premier regard) en couple ? Indice sur le prénom de son amoureux
Delphine (Mariés au premier regard) en couple ? Indice sur le prénom de son amoureux
Pierre Ménès, son comportement sanctionné : coup dur pour le journaliste après le scandale
Pierre Ménès, son comportement sanctionné : coup dur pour le journaliste après le scandale
Mory Sacko (Top Chef) en couple : "On a peu de temps pour nous"
Mory Sacko (Top Chef) en couple : "On a peu de temps pour nous"
Lola Dubini : "Je ne suis pas grosse car je mange beaucoup de burgers, faut arrêter !"
Lola Dubini : "Je ne suis pas grosse car je mange beaucoup de burgers, faut arrêter !"
Thierry Ardisson dans l'émission "On est en direct" sur France 2.
Thierry Ardisson dans l'émission "On est en direct" sur France 2.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image