Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Jean Dujardin se lâche contre la "céré-vomi" des César : "Je ne rentre pas dans ce jeu"

Jean Dujardin se lâche contre la "céré-vomi" des César : "Je ne rentre pas dans ce jeu"
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
13 photos
L'acteur à la dent dure contre les César après la polémique de l'an dernier concernant Roman Polanski. Interrogé par Le Point, Jean Dujardin va même jusqu'à qualifier la cérémonie en des termes très crus.

C'est un acteur qui n'a pas sa langue dans sa poche. À 49 ans, Jean Dujardin fait partie depuis de nombreuses années de nos comédiens les plus populaires. Prochainement à l'affiche du très attendu OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, aux côtés de Pierre Niney, le mari de Nathalie Péchalat a accordé une interview au journal Le Point dans laquelle il parle de sa fructueuse carrière et revient notamment sur un épisode plutôt marquant dans le monde culturel français.

Pour rappel, lors de la cérémonie des César 2020, Jean Dujardin est nominé par l'académie pour son rôle dans le film J'accuse, qui revient sur l'affaire Dreyfus. Jusqu'ici que des bonnes nouvelles, sauf que le réalisateur du long-métrage, Roman Polanski, est dans l'oeil du cyclone depuis quelques années. Coupable de viol sur mineure dans les années 70, le réalisateur polonais est accusé par plusieurs femmes des mêmes faits. Une controverse éclate pendant les César et l'actrice Adèle Haenel va même jusqu'à quitter la salle lorsque son film reçoit une récompense.

Il n'y a plus aucune place pour la nuance, je ne rentre pas dans ce jeu

Une affaire sur laquelle le grand copain de George Clooney est revenu avec des termes assez durs. "C'était une 'céré-vomi'. Comme on est capable d'en faire en France... Comme on est capable de ne jamais s'aimer", s'insurge-t-il, regrettant les procès médiatiques qui condamnent parfois très durement certaines personnes. "Il n'y a plus aucune place pour la nuance, je ne rentre pas dans ce jeu", renchérit-il, visiblement remonté contre le traitement infligé à Roman Polanski, dont la présence en tant que membre de l'Académie des César a entraîné une longue polémique.

Dans J'accuse, Jean Dujardin partage notamment l'affiche avec Louis Garrel et il répète une fois de plus les raisons qui l'ont poussé à accepter ce film qu'il ne renie pas. "Le thème m'intéresse, oui je trouve ça important de le faire, je suis resté droit dans mon film et, oui, on a eu raison de le faire", insiste-t-il.

Je vois énormément de solitude derrière ces claviers. Je vois énormément d'aigreur, d'amertume

Condamné par des gens du métier, mais également par des internautes, le film a suscité de nombreuses polémiques sur les réseaux sociaux, un monde que Jean Dujardin a du mal à comprendre. "Je ne sais pas qui c'est, les réseaux sociaux. Combien de personnes... Je n'arrive pas à quantifier. (...) Moi, je ne m'inquiète pas, parce que je vois énormément de solitude derrière ces claviers. Je vois énormément d'aigreur, d'amertume", lance le comédien.

Une position bien tranchée pour l'ex d'Alexandra Lamy, qui montre une fois de plus qu'il est un acteur de caractère et qu'il conserve une certaine amertume contre les César.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image