Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Jean-Jacques Debout et Grichka Bogdanoff : cette femme "ravissante mais timbrée" qu'ils ont aimée tous les deux

Jean-Jacques Debout et Grichka Bogdanoff : cette femme "ravissante mais timbrée" qu'ils ont aimée tous les deux
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
12 photos
C'est une histoire assez folle, comme toutes celles qui touchent de près ou de loin aux frères Bogdanoff. Dans son livre La couleur des fantômes (éd. Talents Éditions), Jean-Jacques Debout révèle avoir eu une histoire avec une femme en commun avec Grichka Bogdanoff, "ravissante mais timbrée".

Il a toujours été connu pour être quelqu'un de cash. Dans son ouvrage La couleur des fantômes (éd. Talents Éditions), Jean-Jacques Debout le prouve une nouvelle fois en se livrant à coeur ouvert. L'occasion pour le lecteur de se replonger notamment dans les années Yéyé, et de découvrir de folles anecdotes, anciennes et d'autres plus récentes, sur les gloires de cette génération. La trahison à Sylvie Vartan, la folie de Serge Gainsbourg mais pas seulement, car les frères Igor et Grichka Bogdanoff ont eux aussi croisé la route du mari de Chantal Goya. Et avec Grichka, ils ont notamment aimée une femme "un peu allumée" en commun.

C'est en effet un récit assez improbable que fait Jean-Jacques Debout de cette anecdote. "Ils avaient un côté un peu timbrés, rapporte l'auteur-compositeur de 82 ans au sujet des frères Bogdanoff, morts à six jours d'intervalle en janvier 2022, des suites de la Covid-19. Grichka était le plus sympathique des deux. Leur problème c'est qu'ils se la jouaient grave." Il se souvient de nombreuses discussions durant lesquelles ils n'attendaient par ailleurs pas la moindre réponse. "Dans ces cas-là, il n'y a pas de dialogue possible. Ils attendaient juste qu'on leur dise qu'ils étaient géniaux et formidables", fait-il savoir. Jean-Jacques Debout a fait leur rencontre à la fin des années 1950. Et c'est à cause d'une fille qu'ils avaient tous les deux connue...

Une "très jolie fille", tombée aussi amoureuse de Charles Aznavour

"J'avais vécu une amourette d'été sur l'île de Ré avec une très jolie fille, nommée Claudie Laurent, raconte Jean-Jacques Debout dans son livre. Ensuite, elle était tombée amoureuse de Jean-Loup Dabadie, de Charles Aznavour puis de Grichka Bogdanoff." Le "genre d'amour" que l'on vit l'été lorsqu'on est jeunes, comme le rappelle l'auteur. "Quand on ne cherche pas encore à se fixer avec quelqu'un", précise-t-il. À propos de cette Claudie Laurent, qui avait visiblement charmé le plus grand nombre, il écrit "cette fille était quand même un peu allumée". "Ravissante mais timbrée", apprend-on. Et lorsque Claudie Laurent rencontre le frère d'Igor Bogdanoff, ce dernier souhaite se lancer dans la chanson. Elle va donc organiser une rencontre avec Jean-Jacques Debout. "Paix à son âme, mais je dois bien avouer que je l'avais trouvé barjot et qu'il me faisait peur, se souvient encore le mari de Chantal Goya. Et quand il m'a présenté son frère Igor, j'avais encore plus peur." Il n'a donc pas cherché à les revoir ni à travailler avec eux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image