Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Jacques Goldman : La chanteuse Sirima assassinée il y a 32 ans... son fils lui lance un appel !

Jean-Jacques Goldman : La chanteuse Sirima assassinée il y a 32 ans... son fils lui lance un appel !
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
17 photos
Sirima Wiratunga a été assassinée par son compagnon en 1989, alors qu'elle n'avait que 25 ans. Son fils Kym a bien tenté de rentrer en contact avec Jean-Jacques Goldman depuis... mais en vain.

Leurs voix qui se mêlent sur une mélodie grandiose... personne ne peut les oublier. En 1987, Jean-Jacques Goldman sortait la chanson Là-bas en duo avec Sirima. Si ce titre est l'un des plus forts de sa discographie, l'artiste ne l'a plus jamais chanté avec personne d'autre. En concert, avant qu'il ne cesse toute activité, il préférait laisser le public reprendre les couplets de la jeune femme. Et pour cause, il était sans doute trop douloureux de songer à remplacer sa belle complice. Deux ans après leur fantastique collaboration, elle avait été assassinée par son compagnon jaloux.

J'ai cherché à le joindre

Sirima Wiratunga venait de sortir son premier album solo quand on lui a ôté la vie. Elle avait un petit garçon, prénommé Kym, qui avait un an quand sa mère a été poignardée. La rumeur a longtemps voulu qu'il ait été adopté par Jean-Jacques Goldman... ce qui est faux, si l'on en croit le jeune homme, retrouvé en Angleterre - dans le même pays que le chanteur ! - par les journalistes du magazine Gala. "Il y a très longtemps, j'ai cherché à le joindre, mais je n'avais que son compte Facebook comme moyen de le faire et j'imagine que mon message a été noyé au milieu des centaines de messages de fans qu'il reçoit chaque jour, explique-t-il. Peut-être qu'il nous lira et qu'il se manifestera ? Qui sait..."

J'ai pas mal déménagé afin que mon père ne nous localise pas

Le titre Là-bas est sorti il y a 35 ans. Sirima Wiratunga manque toujours cruellement à tous ceux qui ont eu la chance de la côtoyer. Son meurtrier a été condamné à 9 ans de prison et n'a plus jamais revu son fils depuis. "Après le drame, ma grand-mère maternelle, Edith Navaratne, a obtenu ma garde et m'a ramené en Angleterre, ajoute-t-il. J'ai d'abord été élevé dans la région du Fenland, puis j'ai pas mal déménagé afin que mon père ne nous localise pas. Nous avons fini par nous installer dans la petite ville de March." Aujourd'hui, Kym Wiratunga est commercial chez Virgin Media, près de Manchester, au Royaume-Uni. Il refuse d'avoir le moindre contact avec son géniteur et se félicite de porter le nom de sa maman, qu'elle a fait enregistrer à sa naissance. "Je lui en suis reconnaissant, conclut-il. Je préfère être associé à ma mère qu'à mon père..."

Retrouvez l'interview de Kym Wiratunga dans le magazine Gala, n° 1494 du 27 janvier 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image