Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Luc Godard : Lino Ventura ''abominable'', Quentin Tarantino ''un faquin''

15 photos
Lancer le diaporama
Interview de Jean-Luc Godard pour TF1 News - 21 mai 2014
Jean-Luc Godard ne veut pas venir à Cannes, malgré la présentation en compétition du Festival de son oeuvre Adieu au langage, ce qui ne l'empêche pas de faire parler beaucoup de lui. Le cinéaste franco-suisse de 83 ans s'est confié en interview sur France Inter, au micro de Patrick Cohen ce 21 mai. Au cours de son entretien, il ne dira pas des choses très gentilles à certains de ses confrères et autres membres du cinéma.

Pour TF1 News, Jean-Luc Godard expliquera qu'il ne viendra pas à Cannes, qu'il y est déjà allé et qu'il n'y a rien à faire pour le convaincre. Tout ce qui l'importe, c'est qu'on regarde son film, et que l'on dise ce qu'on en pense. Par esprit de contradiction, il ne veut pas de prix, et surtout pas un prix qui ressemble à une récompense pour saluer sa carrière. Au micro de Patrick Cohen, le réalisateur d'A bout de souffle ne manquera pas d'écorcher ses pairs et le monde du cinéma. Il trouve cela inutile de restaurer des films : "On ne peut pas tout garder, il vaut mieux faire des films", explique-t-il en précisant qu'on peut entretenir, mais pas refaire.

Poursuivant sur l'idée de mémoire du cinéma, Jean-Luc Godard raconte qu'il regarde des films pour voir ce qu'il ne faut pas faire : "Si je vois un vieux Lino Ventura, je me dis au moins je ferais pas ça, je le trouve toujours aussi abominable. Il n'a jamais fait de bons films." Louis De Funès le fait rire, il le respecte mais ajoutera : "Pour moi, il n'a pas pu faire des films à la mesure de son talent." Quentin Tarantino a beau admirer ce réalisateur - il a appelé sa société de production Bande à part, comme le film de Godard -, il ne lui fera pas de cadeau : "Non, il ne m'intéresse pas. Comme on le disait au 17e siècle, c'est un faquin (un homme méprisable et impertinent selon la définition du Larousse). Un pauvre garçon. Tant mieux, s'il est heureux. Autrefois, c'était les gens qu'on détestait mais plus maintenant. On laisse aller." Un "faquin" est un terme vieilli qui signifie "homme de peu de valeur, mal élevé et méprisable", ou bien "personnage fier, insolent, hautain ou impertinent".

En ne venant pas au Festival de Cannes, Jean-Luc Godard ne verra pas Quentin Tarantino qui fêtera vendredi les 20 ans de son film Palme d'or, Pulp Fiction et présentera le western-spaghetti de Sergio Leone, Pour une poignée de dollars, pour la cérémonie de clôture le 24 mai.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel