Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jeannette Bougrab, réconciliée avec la famille de Charb ? ''Sa maman m'a écrit''

11 photos
Lancer le diaporama
Jeannette Bougrab sur le plateau de C à vous sur France 5, le 18 mai 2015. L'ex-compagne de Charb révèle que la maman du dessinateur a tenté d'entrer en contact avec elle.

En pleine promotion de son livre, Maudites (Albin Michel), Jeannette Bougrab multiplie interviews et confidences. Celle qui a été vivement critiquée pour avoir étalé dans la presse sa vie privée avec Charb - Stéphane Charbonnier, dessinateur et directeur de la rédaction de Charlie Hebdo assassiné le 7 janvier dernier - a fait son mea culpa sur le plateau de C à vous hier. L'occasion de révéler que la mère du caricaturiste était entrée en contact avec elle.

"La maman de Charb m'a écrit"

La guerre entre Jeannette Bougrab et les proches de Charb serait-elle sur le point de s'achever ? Alors que la famille du défunt a démenti "formellement l'engagement relationnel" entre le dessinateur et l'ancienne secrétaire d'État, la maman du dessinateur assassiné a apparemment souhaité se rapprocher de l'ex-compagne de son fils. À la surprise générale, Jeannette Bougrab a confié à Anne-Elisabeth Lemoine : "La maman de Charb m'a écrit et puis m'a téléphoné. Je n'ai pas répondu car je ne suis pas totalement prête. Mais j'ai trouvé que c'était un très beau geste." Un acte survenu "avant la publication de Maudite", sorti la semaine dernière.

Déclarant que les parents du dessinateur ne vont pas bien, Jeannette Bougrab a ensuite tenu à faire savoir qu'elle leur pardonnait pour le fameux démenti. "Je n'en veux pas à la famille de Charb et je ne cherche pas à comprendre car si j'essaie de comprendre, cela veut dire que j'essaie de justifier quelque chose qui était abominable", a déclaré celle qui quittera bientôt la France pour la Finlande où l'attend un poste d'attachée culturelle à l'ambassade.

"J'ai été idiote (...) Je n'aurais pas dû réagir comme je l'ai fait"

S'agissant de l'étalage dans la presse de sa vie privée avec Charb, qui lui a valu de très violentes attaques - comme celle de Sylvie Coma, collaboratrice de Charlie Hebdo qui avait déclaré que ses interventions étaient un "viol posthume" -, la femme politique reconnaît avoir été maladroite : "J'ai été idiote. Dans des moments comme ça, quand vous êtes sonné, vous n'imaginez pas qu'en réalité, vous êtes faible. Je n'aurais pas dû réagir comme je l'ai fait." Puis, évoquant les photos intimes qu'elle a montrées plusieurs fois de Charb et de sa fille adoptive May, elle ajoute : "On voyait Charb au jardin du Luxembourg en train de pousser May à la balançoire. C'était un peu comme les Martine. C'était Martine au poney, Martine à la balançoire..."

Un déclaration qui résonne comme une sorte de mea culpa, en demi-teinte tout de même puisque Jeannette Bougrab a ensuite tenu à justifier ses actes. Celle qui a violemment attaqué Luz il y a quelques jours a tout d'abord expliqué qu'elle n'était pas à l'initiative de son intervention sur BFMTV dans l'émission de Ruth Elkrief. C'est Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo, épuisé d'intervenir à la télévision, qui lui avait demandé de se rendre à cette interview à sa place. Et d'ajouter : "Je me suis effondrée chez Ruth Elkrief. J'aime cet homme, il vient d'être tué, je ne le réalise pas. Je n'avais pas mangé depuis deux jours et je me suis effondrée. Est-ce que ça justifie pour autant de continuer à être injuriée sur Twitter ? Vraisemblablement oui parce que ça continue."

Enfin, à propos du long entretien qu'elle a accordé à la chaîne américaine MSNBC et durant lequel elle a dévoilé des photos et même des vidéos de Charb avec sa fille, Jeannette Bougrab explique une nouvelle fois que l'idée ne venait pas d'elle ! Selon ses dires, si elle a accepté "cette fois" de tout déballer, c'est parce Mia Farrow le lui avait demandé, son fils Ronan - né de son histoire d'amour avec Woody Allen - étant journaliste sur la chaîne américaine. Mais pourquoi avoir accepté ? La réponse est franchement étonnante : "Parce qu'il y avait ce truc commun d'adoption avec Mia Farrow." L'actrice a en effet adopté dix enfants et Jeannette Bougrab, la petite May. Une explication qui n'a pas trop de sens...

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image