Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jennifer Hudson : Femme amoureuse et mère épanouie, toujours plus sexy

16 photos
Lancer le diaporama
Jennifer Hudson, No one gonna love you (juin 2011), troisième extrait de l'album I Remember .

A 29 ans seulement, Jennifer Hudson réunit déjà tous les ingrédients idéaux d'une grande saga showbizznesque en devenir : révélée à 23 ans par un télé-crochet (American Idol), récipiendaire d'une kyrielle de récompenses honorifiques dont l'Oscar du meilleur second rôle pour sa première prestation sur grand écran (en 2006 dans Dreamgirls), lauréate d'un Grammy Award pour son premier album plébiscité (Jennifer Hudson, 2008), portée aux nues dans sa ville de Chicago qui lui consacre un jour à son nom depuis 2007, dans les faveurs du président Barack Obama, victime d'un terrible drame familial (sa mère, son frère et son neveu assassinés) et suffisamment forte pour se reconstruire depuis, devenue maman, ou encore métamorphosée physiquement grâce à un régime Weight Watchers qui lui a permis de perdre presque 40 kilos en un an (avril 2010 - février 2011)... Impressionnant !

Et c'est effectivement une femme au sommet qui s'affiche dans le clip de No one gonna love you, troisième extrait d'un second album (I remember me) qui avait fait sensation dès sa parution au mois de mars (s'écoulant à 165 000 exemplaires en première semaine outre-Manche, deuxième performance des charts). Pour l'album I Remember Me, la chanteuse a pu compter sur la contribution de pointures telles qu'Alicia Keys et son mari Swiss Beatz, Ne-Yo, R.Kelly, Ryan Tedder ou encore Diane Warren.

Après avoir déjà joué de sa silhouette remarquable pour les besoins du clip de Where you at, Jennifer Hudson laisse à nouveau cette plastique durement acquise illuminer, dans des tenues très légères, celui de la ballade slow jam No one gonna love. En prime, l'artiste se livre à des séquences chorégraphiées très convaincantes qui mettent un peu plus encore en valeur le bien-être actuel de la maman du jeune David Otunga JR. le fils de 2 ans qu'elle a eu avec son compagnon David Otunga. Gage du grand bonheur qui règne actuellement dans la vie de la jeune femme, le happy end du clip réalisé par Diane Martel...

Arrêtez-nous si on se trompe, mais il semble bien que l'existence de celle qu'on compare par certains aspects à Whitney Houston vaudrait bien un biopic !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image