Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jeremy Miller (Quoi de neuf, docteur ?) alcoolique : Son combat depuis l'enfance

L'acteur Jeremy Miller, révélé par la série Quoi de neuf, docteur ? produite par ABC et diffusée sur Antenne 2 à la fin des années 80, a décidé de briser le silence et révèle le combat qu'il mène contre l'alcoolisme depuis près de vingt ans. Celui qui a incarné le jeune Ben Seaver dans cette sitcom au côté de Leonardo DiCaprio a confié, cette semaine dans l'émission Entertainment Tonight, consommer de l'alcool depuis son enfance : "J'ai commencé à boire à l'âge de 4 ans."

Être propulsé sur le devant de la scène alors qu'il n'avait que 8 ans l'a confronté à des responsabilités et des préoccupations qui sont rarement celles des préados : "Etant un enfant star, j'ai dû grandir plus vite. Cependant, je ne suis pas l'archétype de l'enfant star, mes problèmes ont commencé bien après la notoriété."

À l'âge de 20 ans, il doit faire face à une triste réalité : l'arrêt de la série Quoi de neuf, docteur ? d'un côté, des problèmes familiaux de l'autre... Une terrible descente aux enfers s'engage pour lui. Il sombre plus profondément dans l'alcool. "Au petit matin, je me rendais dans une supérette pour me ravitailler. En général, je commençais la journée avec deux ou trois canettes de bière, et avant midi, je m'enfilais une pinte d'un alcool plus fort, généralement du bourbon ou de la vodka. Et avant la fin de la journée, j'enchaînais sur une deuxième pinte d'alcool fort, poursuit l'acteur aujourd'hui âgé de 38 ans. C'était horrible, absolument horrible", conclut-il après avoir parlé de ses blackouts quotidiens. Alors évidemment, l'ex-enfants star pense au suicide : "Je suis reconnaissant de pas posséder de pistolet, parce que je me suis tellement détesté à cette période là que j'aurais pu faire quelques chose de vraiment stupide."

Le déclencheur de cette prise de conscience : la dégradation de ses rapports avec son épouse Joanie et leurs trois enfants. "Mes garçons avaient peur de moi. C'est ce qui m'a alerté", se souvient-il.

Aujourd'hui, Jeremy Miller en a presque fini avec ses vieux démons. Sobre depuis deux ans, il suit un traitement de Naltrexone, une molécule utilisée dans le sevrage des patients alcooliques. Une thérapie non remboursée par la sécurité sociale américaine, qui lui coûte la coquette somme de 25 000 dollars par an...

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel