Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jérôme Kerviel sans logement : "C'est compliqué de louer un appart avec mon nom"

Jérôme Kerviel sans logement : "C'est compliqué de louer un appart avec mon nom"
Jérôme Kerviel - Fauchon célèbre ses 130 ans, place de la Madeleine à Paris, France, le 24 novembre 2016.
13 photos
Lancer le diaporama
Jérôme Kerviel - Fauchon célèbre ses 130 ans, place de la Madeleine à Paris, France, le 24 novembre 2016.
L'ancien tradeur fait le point sur sa vie.

Deux mois après avoir été condamné par la justice à verser un million d'euros de dommages et intérêts à la Société Générale, Jérôme Kerviel promeut aujourd'hui la sortie de son livre J'aurais pu passer à côté de ma vie (paru le 18 novembre aux éditions Presses de la Renaissance). Un ouvrage où il raconte sa rédemption et dans lequel il a choisi de "livrer [son] retour d'expérience sur le chemin parcouru", comme il le confie au magazine Télé Star.

S'il n'a pas honte du trader qu'il a été, l'ex-opérateur de 39 ans admet cependant qu'il n'est "pas fier d'avoir participé à tout ça". Il explique : "Je suis rentré dans une spirale. Mes objectifs financiers fixés par mes managers ont augmenté de 1700% en trois ans... Je n'avais pas de recul sur la façon dont j'exerçais le métier. Il a fallu, hélas, l'affaire pour que j'en prenne conscience."

Quand la responsabilité de chacun sera reconnue, j'estimerai avoir vraiment gagné

Huit ans après les faits qui ont failli faire basculer son existence à tout jamais, Jérôme Kerviel réapprend à vivre normalement. Financièrement, l'écriture de son premier livre lui a permis de "toucher des droits d'auteur". Il a également touché "environ 80 000 euros bruts des prud'hommes [une partie des 450 000 euros que la Société Générale a été condamnée à lui verser pour licenciement sans cause réelle, NDLR] avec lesquels [il] a payé [ses] frais d'avocats". Côté carrière, il donne aujourd'hui "des conférences" et il a également monté "une société d'informatique" avec l'un de ses amis. Mais tout cela ne lui permet pas encore de voler tout à fait de ses propres ailes. "Un ami m'héberge chez lui car c'est compliqué de louer un appartement quand on s'appelle Jérôme Kerviel", ajoute-t-il.

En attendant de retrouver son indépendance, l'ex-trader continue de se battre pour défendre son honneur et laver son nom. Quand est-ce qu'il estimera avoir vraiment gagné ? "Quand ma condamnation pénale sera définitivement annulée et que la responsabilité de chacun sera reconnue", conclut-il.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Jérôme Kerviel dans le magazine Télé Star, en kiosque lundi 28 novembre 2016

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image