Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

JO - Nelson Monfort : Sa bourde en direct lui vaut un double rappel à l'ordre

JO - Nelson Monfort : Sa bourde en direct lui vaut un double rappel à l'ordre

L'inénarrable Nelson Monfort a encore frappé... Amené à interviewer les nageuses médaillées de bronze aux Jeux olympiques de Londres, à l'issue du relais 4 x 200 mètres féminin, le journaliste polyglotte de france Télévisions a commis un impair, cédant à la facilité du pathos...

Face à Ophélie-Cyrielle Etienne, après une performance remplie d'émotion, le journaliste sportif a lancé : "Nous aimons beaucoup votre sensibilité. (...) Vous avez souffert il y a un peu plus d'un an d'un deuil familial. J'imagine à qui vous souhaitez dédier cette médaille, ce soir." Là, on serait presque tentés de piquer au trio Les Inconnus, visionnaire, la célèbre phrase prêtée aux commentateurs sportifs indiscrets inspirés de ceux de France Télé : "Cela ne nous regarde pas."

Surprise par le manque de pudeur de Nelson et la manière avec laquelle il a orienté (forcé, même) sa réponse, Ophélie a choisi la sobriété : "Je pense à elle. Mais j'ai aussi envie de penser à tous les gens qui sont là et toute ma famille qui est venue me supporter et qui me regarde."

Sur les réseaux sociaux, les internautes se déchaînent, soulignant l'indélicatesse du journaliste, jouissant pourtant d'une jolie cote de popularité dans le coeur des téléspectateurs. Mais ils n'ont pas été les seuls à le clouer au pilori...

Sifflé par le clan français au moment des faits, Nelson Monfort a été quelques moments après rappelé à l'ordre par la Fédération ainsi que par son employeur, France Télévisions. On l'a d'ailleurs vu, le visage très crispé, recevoir un coup de fil visiblement peu plaisant.

Ce n'est pas la première fois que Nelson commet une erreur ou une maladresse qui lui vaut de se faire redresser les bretelles... En septembre 2009, il avait écopé d'un blâme pour avoir interviewé Mickey dans le Tennis Club de France 4, en marge de Roland-Garros. Une interview survenue deux semaines après qu'il avait commenté un match de charité au sein des parcs Disneyland Paris et clairement considérée comme de la publicité clandestine.

Dans le même esprit, il était suspendu de l'antenne de France Télévisions, en 2011, à la veille des Championnats d'Europe d'athlétisme en salles de Paris, pour avoir prêté son image au géant de l'énergie Areva. Un mélange des genres qui n'a pas vraiment plu à ses employeurs.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image