Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Josiane Balasko, le harcèlement sexuel : "J'ai été de par mon physique à l'abri"

7 photos
Lancer le diaporama
La mère de Marilou Berry, avec qui elle partage l'affiche des "Nouvelles Aventures de Cendrillon", raconte également sa rencontre avec Harvey Weinstein.

Invitée avec sa fille Marilou Berry sur le plateau de C à vous lundi 16 octobre, Josiane Balasko a rebondi sur le scandale Harvey Weinstein en révélant avoir rencontré le producteur et mogul hollywoodien, "à l'époque de Gazon maudit puisqu'il l'avait distribué" outre-Atlantique. "C'était un très bon distributeur. Et on sentait dans son équipe une peur panique. Il était un terroriste. Les gens étaient terrorisés. On sentait le pouvoir qu'il exerçait sur tout le monde, c'était flagrant", raconte l'iconique comédienne française. En revanche, elle ignorait tout du comportement de prédateur du tycoon américain. "Je n'ai jamais entendu parler d'agression, assure la star des Bronzés. Je l'ai découvert avec tout le monde. Mais je pense qu'effectivement des gens le savaient, que c'est très dur de parler, comme c'est très dur de parler pour n'importe quelle femme qui se fait violer ou agresser sexuellement. C'est très dur d'en parler parce qu'on se sent coupable. Et en plus avec un type qui était capable de faire ou de défaire votre destinée..."

Aux côtés de sa fille, Josiane Balasko s'est félicitée que la parole se soit libérée de la sorte. "J'ai été dieu merci, de par mon physique, à l'abri de ce genre de problème", dit-elle à propos de sa propre expérience, évoquant "un soulagement" pour les autres comédiennes qui ont, à l'inverse, était un jour victime d'un producteur, d'un metteur en scène ou de tout autre homme de pouvoir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel