Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Juan Carlos Ier : Son ex-maîtresse Corinna Larsen porte plainte contre lui

Le roi Juan Carlos d'Espagne à son arrivée aux obsèques de l'homme d'affaires mexicain Placido Arango à Madrid. Le 17 février 2020
10 photos
Lancer le diaporama
Le roi Juan Carlos d'Espagne à son arrivée aux obsèques de l'homme d'affaires mexicain Placido Arango à Madrid. Le 17 février 2020
Alors que Felipe VI d'Espagne et sa femme Letizia font tout pour redorer l'image de la famille royale, les tracas médiatico-judiciaires de l'ancien roi Juan Carlos Ier viennent gâcher leurs efforts. En plein scandale financier, il est aussi attaqué en justice par une ex-amante...

Après une période d'accalmie à l'issue de son abdication en 2014, au profit de son fils Felipe VI, l'ancien roi d'Espagne Juan Carlos Ier revient sous le feu des projecteurs. Soupçonné de s'être fortement enrichi de manière très douteuse - l'actuel souverain vient d'annoncer qu'il renonçait ainsi à son héritage paternel -, il est désormais attaqué en justice par son ex-maîtresse Corinna Larsen.

Une histoire de gros sous et de menaces...

C'est ce qui a poussé Corinna Larsen (également connue sous le nom de Corinna zu Sayn-Wittgenstein lors de son second mariage avec le prince Casimir, jusqu'en 2005) à porter plainte contre Juan Carlos Ier. Comme le relate le site dBalears ainsi que plusieurs médias espagnols, elle a saisi la justice londonienne pour "menaces et harcèlement" alors que l'enquête autour de la fortune décriée de l'ex-monarque de 82 ans agite le pays et les autorités.

Elle est régulièrement citée dans l'affaire, car elle aurait perçu la coquette somme de 65 millions d'euros lors de sa relation avec Juan Carlos Ier. Une somme qui proviendrait d'une fondation offshore détenue aux Bahamas par l'ancien roi, mais dont le compte serait domicilié en Suisse et alimenté par l'Arabie saoudite ! Depuis que ce montage financier a été médiatiquement révélé, Corinna Larsen affirme être de nouveau menacée, car certaines personnes auraient peur qu'elle ne dévoile des "secrets d'État".

En outre, elle attaque aussi en justice l'ancien directeur du Centre national de renseignement (CNI), le général Felix Sanz Roldán. Elle l'accuse de harcèlement jusqu'au Royaume-Uni où elle a trouvé refuge. Elle affirme qu'il y a quelques années, son bureau et sa résidence monégasques avaient été fouillés par les agents du renseignement sous une fausse couverture afin de mettre la main sur des documents...

D'amants à ennemis

Pour rappel, Corinna Larsen - une femme d'affaires allemande d'origine danoise possédant une résidence principale à Monaco ainsi qu'un bureau et une autre maison à Madrid non loin du palais royal - avait été exposée dans les médias alors qu'elle était du décrié voyage de Juan Carlos Ier au Botswana en avril 2012 pour une partie de chasse à l'éléphant. Par la suite, la presse l'avait présentée comme la "bonne amie" du roi, tout le monde comprenant qu'ensemble, ils ne faisaient pas que chasser... L'ancien souverain est toujours marié à l'ex-reine Sofia.

Tranquille pendant quelques années après l'abdication du monarque, elle est de nouveau citée dans les médias en 2018 lors de la divulgation par l'ex-commissaire Manuel Villarejo "de conversations privées enregistrées à son insu en 2015 à Londres" dans lesquelles "elle assure que l'ancien monarque l'aurait utilisée comme prête-nom pour cacher son patrimoine en Espagne et au Maroc et qu'il se servirait d'un cousin pour cacher un compte en Suisse, nourri de pots-de-vin saoudiens", précise cette fois le journal Le Monde. Malgré l'ouverture d'une enquête à l'époque, elle sera classée sans suite.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
Le prince Daniel de Suède et ses enfants la princesse Estelle et le prince Oscar, filmés par la princesse héritière Victoria dans le parc du palais Haga à Stockholm, ont participé en début d'année 2020 au défi lancé par l'association Generation Pep qu'ils ont fondée pour promouvoir un mode de vie sain et actif auprès des jeunes.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
Elizabeth Reynaud, invitée de TPMP People le 21 février 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel