Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Judith Chemla : Photos choc de son visage tuméfié, elle accuse son ex dans un message fort

Judith Chemla : Photos choc de son visage tuméfié, elle accuse son ex dans un message fort
Par Justine Texier Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
17 photos
Un témoignage d'une force incroyable... Un an après sa plainte pour violences conjugales, l'actrice Judith Chemla a publié sur son compte Instagram des photos choc de son visage tuméfié, accompagnées d'un long texte dans lequel elle accuse son ex-compagnon de "continuer de lui nuire" aujourd'hui. Un message fort pour lequel elle a reçu un immense soutien...

Les photos de son visage tuméfié, publiées dans la nuit, sont un véritable choc : à presque 37 ans, l'actrice Judith Chemla a dévoilé ce lundi plusieurs photos des bleus que lui aurait infligé son ex-compagnon, le réalisateur Yohann Manca, après une dispute il y a un an. A l'époque, le couple était attendu sur la Croisette pour présenter leur film mais ne s'était pas présenté, l'actrice ayant immédiatement été signaler les violences à la police.

Un signalement qui n'a semble-t-il rien donné, puisqu'en légende de ces photos de son visage meurtri, elle accuse le père de sa fille cadette de continuer "d'essayer de [lui] nuire". "Il devrait avoir honte aujourd'hui, un an après, au lieu de continuer à faire pression sur moi, de penser qu'il a encore les moyens de me manipuler, au lieu de pourrir la tête de mon enfant il devrait avoir honte et se faire discret, rechercher vraiment à être pardonné. Ce n'est pas le cas", écrit-elle, dépitée, avant de se demander quelle est la marche à suivre désormais pour être enfin libre.

"Retourner au commissariat une 3e fois? Déposer une 3e plainte en 1 an ? Être dans le milieu du cinéma, et avoir l'épée de Damoclès de 8 mois de prison avec sursis... ça ne suffit pas ? [...] Que faut il pour qu'il me laisse tranquille ? Aller vraiment en prison? Il jouera encore à la victime auprès de ma fille et elle souffrira de ne pas voir son père. Que je garde ça pour moi? Il se sentira encore au dessus des lois continuera de se plaindre et de contester les décisions de justice auprès de sa fille de 5 ans qu'il voit pourtant comme un père normal qu'il n'est pourtant pas. Il continuera de croire qu'il est en mesure de faire pression sur moi et de me harceler moralement", continue la comédienne, qui témoigne de la réalité de nombreuses femmes.

"A bout", la jeune femme conclut en exigeant "d'avoir la paix" et envoie un message fort aux femmes victimes de violences : "Ceux qui sont capables de faire ça il faut qu'ils soient hors d'état de nuire. Mais comment ? Je n'ai pas honte de cette photo. Mais lui devrait avoir honte", assène-t-elle, consciente que sa voix portera sûrement plus que les autres. En commentaire, de nombreuses collègues comme Céline Sallette, Zabou Breitman ou encore Géraldine Nakache ont réagi en la soutenant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image