Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Julie de Bona prise de crises de panique : cette phobie qui rend son métier très compliqué

Julie de Bona prise de crises de panique : cette phobie qui rend son métier très compliqué
Par Hiba Semali Rédactrice
Rattachée à la rubrique télé, Hiba Semali se consacre au petit écran. The Voice, Koh-Lanta, Top Chef, Secret Story, Star Academy ou encore Les Marseillais n'ont aucun secret pour elle.
18 photos
Après le succès des "Combattantes" sur TF1 la veille, Julie de Bona revient sur nos écrans ce mardi 20 septembre 2022. La comédienne de 41 ans incarne Eve dans "La Maison d'en face", une nouvelle mini-série de M6. Elle enchaîne les rôles, et pourtant...

Julie de Bona est à l'affiche de La Maison d'en face, nouvelle mini-série de M6 diffusée ce mardi 20 septembre 2022. Elle incarne Eve en couple avec Yanis, interprété par Marc Ruchmann, le beau gosse de Plan coeur. Les amoureux, parents d'un bébé, débarquent dans un quartier pavillonnaire et font alors la rencontre d'un autre couple, joué par Caterina Murino et Thierry Neuvic. Un nouveau feuilleton prometteur après Les Combattantes pour Julie de Bona qui peine parfois à surmonter sa crainte lors de tournages...

La belle blonde avait confié à Purepeople.com avoir une peur bleue des guêpes ! Dès l'instant où elle en aperçoit une, elle n'est plus maîtresse de ses mouvements. "Je ne gère pas, avait confié la jeune femme. D'ailleurs je ne fais pas de tournage l'été... non je plaisante. Mais j'ai vraiment un aspi-venin dans mon sac. C'est une phobie, ça ne s'explique pas. Ma petite soeur a toujours été là pour virer les guêpes, la pauvre. Elle ne s'est jamais fait piquer pour me sauver donc c'est quand même une grande victoire." Cette peur vient aussi du fait que Julie de Bona est allergique à cet insecte. Si une guêpe la pique, elle gonfle comme pas possible !

Au-delà de la piqûre qu'elle redoute, ce sont les mouvements imprévisibles et abrupts ainsi que les bourdonnements incessants des guêpes qui l'effraient. Et elle ne peut pas passer outre cette phobie, même en plein tournage. "Une fois j'ai tourné une scène, pour La vallée des mensonges, il y a une dizaine d'années, en plein été dans le sud dans un cimetière, avait-elle raconté. Et j'ai dit au réalisateur que j'avais la phobie des guêpes. Mais ça a été compliqué pendant toute la scène. Je déteste qu'on me dise qu'il ne faut pas bouger. Que tant que tu ne bouges pas elle ne t'attaque pas. Mais moi ce n'est pas raisonné. Je bouge, j'ai peur ! Donc impossible de faire une séquence si il y a une guêpe à côté."

Des confidences franches. Ainsi, que les productions qui s'apprêtaient à proposer un rôle à Julie de Bona soient prévenues : un tournage en hiver de préférence pour éviter tout drame !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image