Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton, William et bébé Cambridge : 1res photos, émotion et rires !

90 photos
Lancer le diaporama
Kate Middleton et le prince William, rayonnants, ont présenté leur fils le prince de Cambridge le 23 juillet 2013 devant l'aile Lindo de l'hôpital St Mary de Londres avant de rentrer à Kensington.

"Patience, vous le verrez dans une minute..." Passé en coup de vent à la maternité mardi en fin d'après-midi avec son épouse Camilla Parker Bowles, dans le sillage des autres grands-parents du royal baby, Carole et Michael Middleton, le prince Charles ne plaisantait - pour une fois - pas lorsqu'il promettait aux médias englués face à l'aile Lindo de l'hôpital St Mary qu'ils découvriraient incessamment le petit prince de Cambridge, bébé du prince William et de Kate Middleton né lundi 22 juillet 2013 à 16h24...

Cette fois, l'attente aura été de courte durée, contrairement à la veille, où l'accouchement de Kate Middleton a tenu les observateurs en haleine depuis son admission au petit matin jusqu'au communiqué officiel du palais à 21h30 (heure française), suivi de tout un decorum et de manifestations de joie et de fierté dans Londres.

Peu après 19 heures, quelques minutes après le départ de Charles et Camilla, attendus au Pays de Galles, un communiqué du palais de Kensington, résidence officielle du duc et de la duchesse de Cambridge (qui doivent y installer leur famille dans l'appartement 1A autrefois occupé par la défunte princesse Margaret et en chantier de rénovation depuis 2012), signalait leur départ imminent : "Son altesse royale la duchesse de Cambridge doit quitter l'hôpital St Mary de Paddington ce soir. Le duc et la duchesse de Cambridge ainsi que leur fils se rendront au palais de Kensington. Leurs altesses royales voudraient réitérer leurs remerciements à l'hôpital pour les soins et le traitement dont ils ont été gratifiés", précisait le court texte, reprenant la gratitude déjà formulée dans le premier communiqué officiel des jeunes parents en début de journée. Un départ qu'on avait pu pressentir en apercevant le coiffeur de la duchesse Catherine à l'hôpital, ainsi qu'une assistante arrivant avec des vêtements et un siège auto.

Restait, dès lors, à guetter fiévreusement l'apparition de William et Kate, le petit prince de Cambridge dans les bras, sur le perron de l'aile Lindo, pour une brève séance photo et, en théorie, une tout aussi fugace séance de questions-réponses. Au maximum, cinq minutes avant de rebrousser chemin à l'intérieur et d'aller installer leur petit ange en voiture, pour rallier Kensington, l'itinéraire ayant été déblayé au préalable par les forces de l'ordre.

A 20h13 (heure française), la révélation. Le duc, la duchesse et le prince de Cambridge apparaissent devant la foule des objectifs des photographes et des admirateurs qui ont enduré des jours de camping dans la chaleur et sous l'orage pour ce moment-là. Une foule qui se met à gronder de plaisir. C'est Kate Middleton qui passe la porte avec l'enfant, éveillé (il agite ses petits doigts), dans les bras, le glissant ensuite à son mari pour la présentation officielle. Le prince William tient fièrement le royal baby, âgé d'un jour et déjà "magnifique" selon ses grands-parents, enveloppé dans une couverture blanche, présentant au monde sa progéniture 31 ans après que sa regrettée mère la princesse Diana l'a présenté lui, au même endroit et de la même manière. Il le berce, tout en répondant aux questions. Et de plaisanter, comme il sait si bien le faire, habile à dédramatiser l'instant tout en le rendant encore plus charmant et mémorable : "Il a du coffre, ça c'est sûr. C'est un grand garçon, il pèse son poids [3,8 kilos à la naissance, le plus costaud des bébés royaux depuis longtemps !, NDLR]. On lui cherche toujours un prénom, et ce sera le cas incessamment, assure William, extatique et à l'aise, évoquant un moment "très spécial". Est-ce que ce sera George, l'un des favoris chez les bookmakers, lui demande-t-on ? "Vous verrez bien, vous verrez bien", maintient-il en riant.

En attendant le début des questions, très détendu, William avait déjà jugé, échangeant avec des reporters, que le petit prince de Cambridge était bien doté par la nature : "Il a plus de cheveux que moi, mon Dieu merci. Heureusement, il a les boucles de Kate." Et l'intéressée de rétorquer : "Ah non, ça, je ne suis pas sûre."

Environ 36 heures après son entrée à la maternité, Kate Middleton, fraîche et visiblement en forme, vêtue d'une petite tenue bleu (le bleu typique des petits garçons...) à pois blancs, confie elle aussi : "C'est très émouvant, c'est un moment tellement spécial, tout parent sait de quel sentiment il s'agit."

Le duc de Cambridge a alors des mots très sympathiques à l'endroit des médias : "Je lui reparlerai de son arrivée tardive quand il sera un plus grand, parce que je sais bien, les gars, que vous avez passé un bon moment assis ici à attendre", admet-il en faisant allusion à la journée épique de la veille, tout en souhaitant que la situation revienne rapidement à la normale pour l'hôpital St Mary, où lui-même a vu le jour en 1982.

Et justement, voilà l'heure de partir. Les jeunes parents et leur bébé ensommeillé s'éclipsent à l'intérieur de l'aile Lindo, placent le prince de Cambridge dans un siège bébé, et ressortent pour l'installer dans un Range Rover qui les attend. Direction Kensington Palace, où Pippa Middleton, après avoir assidûment tweeté sur la naissance de son neveu, les attend, arrivée sur place vers 19 heures avec son compagnon Nico Jackson. Pendant ce temps-là, une partie de la famille royale, notamment la reine Elizabeth II, mais aussi le comte et la comtesse de Wessex et les princesses Beatrice et Eugenie d'York, prennent part comme si de rien n'était à une réception en l'honneur des la compétitivité des entreprises britanniques. C'est l'avenir aussi, allright.

Un peu d'intimité méritée, pour se découvrir avec ce bébé qu'ils n'ont véritablement vu pour de vrai qu'aujourd'hui, selon les aveux de William. Au volant, il ramène sa famille à la maison. Pour les Cambridge, la vie commence...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel