Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Keira Knightley en plein délire pour la fin du monde

3 photos
Lancer le diaporama

Alors que la date de péremption de l'univers approche, le cinéma exploite le sujet sous toutes les coutures et s'interroge : que faire face à l'apocalypse ? À cette question, beaucoup de propositions : s'isoler et se résigner (Melancholia), reconstruire une arche de Noé (2012), se métamorphoser en guerrière sexy (Resident Evil : Retribution) ou encore utiliser Skype et commander chinois (4:44 Last day on Earth).

Pourtant, l'issue la plus probable est certainement : ne pas savoir comment réagir et hésiter entre le rire et les larmes. Moins cher, mais plus plausible, Seeking a Friend for the End of the World ("À la recherche d'un ami pour la fin du monde") raconte cette version de l'histoire.

Parce qu'un astéroïde s'apprête à détruire toute forme de vie à la surface de la Terre, deux voisins esseulés décident de se lancer dans un road-trip pour profiter des derniers jours encore disponibles. Abandonné par sa femme paniquée, le premier (Steve Carell) veut retrouver un amour de jeunesse. Mais son plan est chamboulé par la seconde : sa charmante voisine (Keira Knightley).

Avec sa filmographie dominée par le drame, Seeking a Friend for the End of the World apparaît comme l'un des films les plus lumineux de Keira Knightley. L'actrice s'explique : "C'est un film sur ce qui arrive quand on sait qu'on n'a plus qu'une vingtaine de jours à vivre et ce que devient la société à ce moment-là. C'est une comédie très, très noire. C'est aussi un sujet très bizarre puisque c'est très optimiste et tourné vers la vie. J'ai pensé que c'était un des meilleurs scénarios que j'avais jamais lus, vraiment."

Plus habitué aux rôles de clown triste, Steve Carell donne la réplique à la belle, entouré de Patton Oswalt (Young Adult ) et de Connie Britton (American Horror Story).

Seeking a Friend for the End of the World sortira le 22 juin aux Etats-Unis.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image