Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Keira Knightley humiliée : Le réalisateur présente ses excuses

Les proportions prises par la bombe qu'il a lâchée ont poussé le metteur en scène à s'expliquer. Il va même plus loin en s'excusant.

C'est le temps des excuses. Après avoir sévèrement critiqué Keira Knightley dans une interview à The Independent, le réalisateur John Carney, qui l'a dirigée dans New York Melody, revient sur ses propos...

Interviewé pour la sortie de son film Sing Street, John Carney était revenu sur le tournage de son précédent long métrage, New York Melody (2013) avec Keira Knightley, Mark Ruffalo et Adam Levine. Si les deux derniers ont reçu les compliments du metteur en scène, l'actrice britannique a été sévèrement critiquée sur sa façon de jouer et de s'impliquer dans son rôle, mais aussi à cause de la présence constante de son "entourage" à ses côtés. Aujourd'hui et après avoir provoqué la colère d'autres cinéastes ayant travaillé avec beaucoup de plaisir avec Keira Knightley, le metteur en scène tient à s'excuser.

Tenant à s'excuser personnellement, John Carney a donc publié une note sur son compte Twitter : "En tentant de voir les faiblesses dans mon propre travail, j'ai fini par blâmer quelqu'un d'autre. Ce n'est pas seulement un mauvais comportement de metteur en scène, c'est une attitude mesquine dont je ne suis fier d'aucune façon. C'est arrogant et irrespectueux. (...) Keira n'a été rien d'autre qu'une actrice professionnelle et impliquée durant le film et elle a grandement contribué à son succès. Je voudrais publiquement et sans réserves m'excuser auprès de ses fans, proches et tous ceux qui se sont sentis offensés. C'est quelque chose que je ne pourrai jamais justifier et que jamais je ne recommencerai."

C'est ce qu'on appelle de plates excuses. Mais suffiront-elles à Keira Knightley pour lui pardonner cette humiliation ?

Bande-annonce du film New York Melody (Begin Again) sorti le 30 juillet 2014
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel