Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kelis déchaîne les éléments dans son nouveau clip... attention tube !

11 photos
Lancer le diaporama
Après le retour singulier avec le single Acapella produit par David Guetta, Kelis continue de promouvoir Flesh Tone, étonnant quatrième album. Pour la première fois, la chanteuse délaisse le R'n'B sexy (souvenez-vous du tube Milkshake) pour des tonalités électroniques très dance qui se marient finalement assez bien avec sa voix.

Outre David Guetta, on retrouve Boyz Noize et Will.i.am à la production. Ce dernier a d'ailleurs signé l'artiste sur son propre label, c'est dire s'il lui fait confiance. La sauce prend parfaitement et c'est une Kelis réinventée qui exploite à fond la carte de l'hybride entre la déesse animale et la femme, la chanteuse et la performeuse - une imagerie mise en image par Rankin dans le clip (too much) d'Acapella.

Pour le second single, Kelis a choisi le très dansant 4th of july (fireworks). Pour le clip, elle fait de nouveau appel à Rankin qui la met en scène au coeur des quatre éléments (eau, air, terre et feu). Elle y apparaît moins étrange, plus simplement, en plein coeur du désert californien. Finies les tenues trop extravagantes, Kelis se pare de voiles d'or et nous rappelle combien c'est une très jolie fille.

Quant à la chanson, elle donne juste envie de faire la fête... après son divorce difficile d'avec Nas, on comprend mieux pourquoi !


Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel