Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kendji Girac papa poule : ses rares confidences sur sa fille Eva Alba, et son éducation

Kendji Girac papa poule : ses rares confidences sur sa fille Eva Alba, et son éducation
Par Bertrand Bielle Journaliste
Curieux de nature, Bertrand est toujours à l’affut du moindre petit scoop. Passionné par le football, il n’est jamais bien loin du ballon rond et de toutes les actualités qui en découlent. Toutefois, l’évènementiel du showbiz ou de la politique fait également partie de ses recherches journalistiques privilégiées.
14 photos
Dans un entretien accordé à "Gala" Kendji Girac s'est confié sur sa vie de jeune papa. L'ancien candidat de l'émission "The Voice" veut laisser à sa fille "de quoi vivre une belle vie".

Kendji Girac s'est confié, dans une interview accordée à Gala et disponible en kiosque ce jeudi 7 juillet 2022, sur son nouveau rôle. Car depuis janvier 2021, il n'est plus simplement chanteur mais aussi papa d'une petite fille prénommée Eva Alba. Une naissance qui a complètement chamboulé sa vie, lui qui n'a jamais souhaité révéler l'identité de la mère de son enfant.

L'artiste de 26 ans, à l'affiche dans le téléfilm Champion, souhaite mettre son enfant dans les meilleures conditions possibles. "Mon seul objectif, c'est de laisser à ma fille de quoi vivre une belle vie. Comme la mienne", a-t-il expliqué à Nikos Aliagas lors de cet entretien.

"Le matériel", mais pas que. Aussi "l'humain" et "la transmission des valeurs que j'ai moi-même reçues de mes parents" a-t-il poursuivi. Pas question non plus d'oublier ses proches, qu'il souhaite suffisamment aider pour qu'ils n'aient plus aucun souci à se faire . "Je travaille également pour laisser ce qu'il faut à ma famille, mes neveux, mes nièces. Pour qu'ils aient tous un avenir merveilleux. Qu'ils ne manquent de rien" s'est-il confié. "Tu parles comme patriarche alors que tu n'as que 25 ans", s'est alors étonné Nikos Aliagas en entendant ces propos.

"L'exemple à suivre"

"Oui, mais on se protège tous mutuellement. Mon grand frère veille sur moi comme je le fais aussi", a répondu l'interprète d'Andalouse, qui n'a jamais caché son dévouement pour la famille. "La culture du travail est ancrée en moi depuis mon plus jeune âge (...) Mon père m'a transmis cette valeur qui est inestimable" a-t-il ajouté également, en se qualifiant au passage comme quelqu'un de "perfectionniste". "Je veux qu'il (son père, ndlr) soit fier de moi et que le public apprécie ce que je fais pour lui".

"On charbonne beaucoup pour que le public nous aime" a-t-il rajouté, lui qui a récemment annulé des concerts car il était malade. "Je pense que nous sommes sur la même longueur d'onde, toi et moi, Nikos, n'est-ce pas ? Nos papas nous ont montré l'exemple à suivre", a-t-il constaté en plaisantant avec le journaliste afin de conclure cet entretien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image