Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kim Glow s'en prend à Emmanuel Macron : grosse colère et nouveau post polémique

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
8 photos
Elle est fâchée Kim Glow ! Ah oui, elle qui ne veut pas être vaccinée contre la Covid-19 ne pourra plus faire grand-chose avec l'extension du pass sanitaire. En colère, le starlette crie à la privation de liberté.

Kim Glow, ex-star de la télé-réalité Les Marseillais est très (trop ?) attachée aux valeurs républicaines. Elle prend apparemment au pied de la devise Liberté, égalité, fraternité. Alors, suite à la prise de parole du président de la République Emmanuel Macron le 12 juillet 2021, la bimbo a (encore) poussé un coup de gueule.

Extension du pass sanitaire aux cinémas, parcs d'attractions, théâtres... à partir du 21 juin et aux restaurants, bars, cafés (terrasses incluses) à partir du mois d'août... ces décisions, Kim Glow ne veut pas en entendre parler ! "J'irai pas au resto, je commanderai sur Uber. J'irai pas en discothèque, je ferai la fête chez moi. J'irai pas au musée, je regarderai la chaîne Histoire. J'irai pas en concert, je préfère écouter la musique chez moi. Rien à foutre de leur pass sanitaire. La liberté ou rien", a-t-elle réagi sur Instagram.

Des propos rédigés dans la partie image et accompagnés d'une légende toute aussi critique : "Rappelez-moi juste par quoi commence 'la devise' de la France svp ? #liberté ? ou #dictaturesanitaire ?" Et apparemment elle n'est pas la seule à penser ainsi puisque certains de ses abonnés lui donnent raison alors que d'autres sont toujours hallucinés de la voir prendre une telle prise de position.

De toute façon, même si elle le voulait, Kim Glow ne pourrait pas se rendre ni dans un restaurant, ni au cinéma, ni en discothèque puisqu'elle a fait le choix de ne pas se faire vacciner. En effet, sur ce sujet, elle a un point de vue très tranché. En novembre 2020 elle avait notamment déconseillé à ses followers de se faire vacciner : "Je vous jure que c'est vrai, renseignez-vous, on aura plus de liberté, on va tous être pucés, mais pas une puce de chien ou chat qu'on peut retirer... Non. Des nanoparticules ce sera. On ne pourra pas les retirer"

L'ex starlette qui s'est présentée aux prochaines élections présidentielles avait aussi avancé que l'épidémie de coronavirus n'avait qu'un but : contrôler les populations. "C'est une guerre, ni vue, ni connue. Ils se sont gavés. Les plus vieux, ils partent plus rapidement. Ils ont ce qu'ils veulent. C'est incroyable. Sous notre nez, sous nos yeux", avait-elle déclaré. No comment...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image