Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kool Shen de NTM : "Je n'ai aucune nouvelle de JoeyStarr... C'est triste"

Quand une moitié de NTM nous parle de l'autre moitié de NTM.

Après plusieurs années de silence à se consacrer au poker, Kool Shen revient au rap avec l'album Sur le fil du rasoir, attendu le 26 février. L'ancien acolyte de JoeyStarr au sein du duo NTM vient d'avoir 50 ans mais reste assez en colère pour continuer d'écrire. Dans Paris Match, il revient sur la formidable aventure NTM et les retrouvailles triomphales du duo en 2008, mais regrette de ne plus avoir de nouvelles de son ancien acolyte.

Formé à la fin des années 1980, Suprême NTM a marqué toute une génération jusqu'à la fin de son aventure dix ans plus tard. En 2008, le duo se reforme pour une tournée historique, marquée par cinq Bercy archicombles d'affilée. "Nos retrouvailles en 2008 restent un moment génial, raconte Shen dans Paris Match. Après nos concerts, on s'est tombés dans les bras avec Joey. Mais depuis, je n'ai aucune nouvelle. Ce n'est pas faute d'avoir envoyé des textos. Il doit être passé à autre chose. C'est triste..." Après quelques rôles marquants, notamment dans Polisse, JoeyStarr met actuellement le feu dans le jury de Nouvelle Star sur D8. Son ancien complice gagne sa vie autour des tables de poker du monde entier.

Un môme qui aime Booba n'ira pas forcément écouter NTM. Cela vient du côté fast-food du hip-hop, plus consumériste, plus capitaliste que le rock

La semaine dernière dans Le Point, Kool Shen revenait déjà sur l'aventure NTM avec beaucoup de recul : "Aujourd'hui, il y a des jeunes qui veulent changer le monde, mais pas parmi les rappeurs, qui sont trop capitalistes et qui ne parlent que d'argent et de voitures. Nous aussi on était dans le système : on était signé dans une major, on vendait des disques... On a même écrit sur les voitures, regardez Ma Benz ! Mais on était révoltés contre l'État, la police, la montée du FN... et on rappait surtout sur ça." Malgré l'impact du groupe sur sa génération, Kool Shen porte un regard assez pessimiste sur ce qu'il en restera dans quelques années : "Dans le rap, il y a moins de passerelles que dans le rock. Un gamin qui découvre les White Stripes finira par écouter Led Zep. Alors qu'un môme qui aime Booba n'ira pas forcément écouter nos anciens disques. Cela vient du côté fast-food du hip-hop, plus consumériste, plus capitaliste que le rock."

Sur l'écran

Et c'est avec la même sincérité qu'il envisage l'échec de ce troisième effort solo, y glissant un clin d'oeil bienveillant aux Marseillais de IAM : "Quand les anciens refont un album, ils ne vendent plus. Je pense à IAM, qui n'a plus de label aujourd'hui. C'est désolant. (... ) Si personne n'achète mon disque, je serai hyper déçu !"

Toujours heureux avec sa compagne et leur fils Giani, âgé d'une douzaine d'années et qui l'accompagnait récemment à la première du court métrage de Sonia Rolland, Kool Shen n'est pas seulement attendu avec Sur le fil du rasoir. Il vient de boucler le tournage de Réparer les vivants, un film sur le don d'organes de la réalisatrice Katell Quillévéré. Le rappeur, vu devant la caméra de Catherine Breillat ou Erick Zonca, y donne la réplique à Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim, Dominique Blanc, Anne Dorval (Mommy) et la jeune maman Alice Taglioni. Une très belle distribution !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel