Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

L'Arnaqueur de Tinder : Simon Leviev à son tour arnaqué sur les réseaux sociaux

L'Arnaqueur de Tinder : Simon Leviev à son tour arnaqué sur les réseaux sociaux
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
12 photos
Karma, vous avez dit karma ? Simon Leviev, le plus grand escroc reconnu de ces derniers mois, a été lui-même victime d'une petite filouterie en ligne. Ses ennemis en cause ?

Si vous cherchez Simon Leviev sur les réseaux sociaux, autant vous prévenir : vous allez avoir beaucoup de mal à tomber sur le bon. Depuis le succès fou du documentaire L'Arnaqueur de Tinder - The Tinder Swindler -, disponible sur Netflix depuis le 2 février 2022, le jeune Israélien rencontre à la fois succès et controverse. De nombreux faux comptes fleurissent à son nom, notamment sur Instagram, et ils sautent tous les uns après les autres, qu'ils soient vrais ou non, puisque "les ennemis" de Simon reportent ses photos afin de le faire taire à jamais.

Son visage est devenu trop connu et il a été banni définitivement de l'application de rencontres Tinder. Autant dire que Simon Leviev a perdu sa source de revenus principale : soutirer des sommes astronomiques à de jeunes femmes innocentes en les séduisant puis en inventant des mésaventures rocambolesques, les obligeant à faire des emprunts à la banque. C'est pour toutes ces excellentes raisons que Monsieur a voulu faire certifier son compte Instagram... et qu'il a été, à son tour, victime d'une sombre escroquerie.

Selon les sources du média américain TMZ, un compte avait effectivement promis à Simon Leviev de lui obtenir la fameuse pastille bleue, sur Instagram, en échange de 6000 dollars - l'équivalent de 5460 €. Cet anonyme s'était fait passer pour un collaborateur de Meta, la société de Mark Zuckerberg qui possède entre autres Facebook... ce qui était totalement faux. Bien sûr, cette somme semble ridicule par rapport aux millions que Simon Leviev a escroqué, et à l'argent qu'il demande pour faire de simples apparitions en boîte de nuit ou pour dédicacer des messages vidéo à ses fans. Espérons qu'il ait, cette fois-ci, signé le chèque de sa propre main...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image