Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'interprète de "Just because of you" des Bronzés... obtient gain de cause !

5 photos
Lancer le diaporama

Jean-Denis Perez se bat depuis des années pour faire reconnaître par la justice qu'il est bien l'interprète du générique des Bronzés font du ski, le film de Patrice Leconte. Composée en 1979 par le regretté Pierre Bachelet, la chanson est au coeur d'une vraie saga judiciaire qui oppose Perez à la société Trincara Music. Aujourd'hui, la cour d'appel de Versailles a rendu son verdict et reconnu que Perez "a la qualité d'artiste-interprète de la chanson, enregistrée le 18 septembre 1979."

En revanche, les juges ne se sont pas prononcés "sur la détermination du montant de ces dommages-intérêts". La cour d'appel a ordonné une nouvelle expertise pour calculer le montant des dommages et intérêts à verser, tout en accordant à Jean-Denis Perez, une provision sur ces dommages de 15 000 euros.

La bataille de ce chanteur niçois de 60 ans a débuté en 2003. En 2006, le conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt condamne la société éditrice Trincara Music à lui verser 65 000 euros. Mais la société fera appel et obtiendra gain de cause.

Après une longue enquête, Perez retrouve ses trois choristes, le chef d'orchestre et l'arrangeur du titre. Tous lui signent un document le reconnaissant comme interprète. En janvier 2009, un expert acousticien est mandaté par la justice. Ses conclusions abondent dans le sens du plaignant : sur Just because of you, "il y a bien un choeur interprété par trois voix féminines et une voix solo, celle de la tessiture de M. Perez".

Jean-Denis Perez réclame 800 000 euros (dont 500 000 euros de royalties et 150 000 euros de dommages et intérêts). Un montant que la société Trincara Music estime disproportionné. Perez se justifie : "Le 45 tours s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires, le film, où la chanson Just because of you revient 22 fois, comme thème principal, a été vu par 1,5 million de spectateurs et 25 millions de téléspectateurs."

En 1979, le plaignant avait touché la somme de 2 000 francs, soit l'équivalent de 850 euros pour trois heures d'enregistrement. À l'expert d'évaluer désormais le montant que pourrait recevoir Jean-Denis Perez.

Il arrive que la justice de ce pays soit quelquefois bien rendue...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image