Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laure (Mariés au premier regard) victime d'une "relation très toxique" : des messages violents dévoilés

Par Atika Mahmoudi Rédactrice
L'univers de la télévision n'a presque pas de secrets pour Atika Nasri. Pour elle, il n'a pas de frontières. Elle aime autant les séries et les programmes de télé-réalité que les émissions d'informations ou les télé-crochets. Et elle va vous partager son amour pour la télé à travers ses articles. 3,2,1, prêts ? Lisez !
11 photos
La candidate de "Mariés au premier regard 2021" a organisé un live Instagram avec Estelle Dossin, le 5 juillet 2021. Et Laure a évoqué un sujet très personnel : les relations toxiques et ce qui s'en suit. Un thème qu'elle connaît très bien car elle l'a vécu.

Laure est sur un petit nuage actuellement. Depuis le tournage de Mariés au premier regard 2021, la belle blonde file le parfait amour avec Matthieu, avec lequel elle s'est mariée dans l'émission. Et mi-août, le couple compatible à 79% accueillera son premier enfant. Une petite fille dont le prénom commencera par la lettre L. Mais avant de rencontrer l'homme de sa vie, l'ancienne championne de natation a connu une relation qui l'a marquée.

Lundi 5 juillet 2021, Laure a organisé une session de questions/réponses avec ses abonnés sur Instagram. L'occasion de découvrir qu'elle a vécu une relation toxique. "Attention, propos violents. Mais croyez-moi, ces gens-là ne sont pas des cas isolés. Ce n'est pas votre faute et vous ne pouvez pas les sauver. Fuyez ce genre d'individus, vous en sortirez plus forts", a-t-elle écrit. Et à côté, les internautes ont pu découvrir des messages violents envoyés par l'homme qui lui a fait du mal. "Je vais te pourrir comme on ne t'a jamais pourri, tu peux me faire confiance", "Ta vie à partir de maintenant c'est un enfer", "Tu n'es qu'une m***e", "Je te souhaite de mourir", peut-on notamment lire.

Ce sujet, Laure l'a évoqué à l'occasion d'un live organisé avec l'experte de Mariés au premier regard Estelle Dossin, une psychologue clinicienne. "Pour la petite histoire, j'ai eu beaucoup de relations, mais qui menaient un peu nul part. Et j'ai eu une relation notamment qui a été très toxique, qui a duré quand même bien cinq ans et de laquelle j'ai eu du mal à me défaire. Et à un moment donné, je me suis rendue compte que j'attendais que quelqu'un puisse m'aider et me sortir de cette situation où je n'étais pas bien", a-t-elle tout d'abord confié.

Mais elle a fini par arrêter de chercher et a préféré se recentrer sur elle. Car elle le savait, elle pensait plus aux autres qu'à elle. "La personne en question avait eu une enfance difficile et a vécu des choses vraiment pas simples dans sa vie. Donc il y a un côté où moi j'étais mal à l'aise de ne pas avoir connu tout ça. Je voulais lui montrer que c'était possible d'être heureux et de construire des choses à deux", a-t-elle expliqué. Elle a donc fini par s'oublier et son ex en a profité pour "plonger dans la faille" et faire en sorte qu'elle ne sorte pas de leur relation, qui était pourtant destructrice.

"Au moment où tu te rends compte que cette personne est toxique et que tu n'arriveras jamais à la sauver parce que les blessures sont trop profondes et que l'élément déclencheur ce ne sera jamais toi, tu n'es plus que les miettes de toi-même. Et c'est à toi de tout reconstruire tout seul. Ce qui m'a aidée, c'était de me rendre compte en en parlant un peu autour de moi que c'était arrivé à plein de gens. Cette personne-là, j'avais tendance à la mettre à part et à me dire que son cas était unique, particulier. Et en fait non, c'est un type de personnes et il y a des mimiques, des mots ou des manières de se comporter que tu retrouvais. Je me suis dit que ce n'était pas moi le problème. Clairement, c'est une maladie", a-t-elle conclu. Des paroles qui pourraient bien aider d'autres femmes à s'en sortir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image