Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Laurence Boccolini divorcée : pourquoi elle ne veut pas que sa fille porte son nom

Laurence Boccolini divorcée : pourquoi elle ne veut pas que sa fille porte son nom
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
10 photos
L'animatrice est l'heureuse maman d'une petite fille de 8 ans qui se moque bien de savoir que sa maman est connue. Il faut dire que Laurence Boccolini a toujours tout fait pour la préserver de sa notoriété. D'ailleurs, elle le dit et l'assume, elle ne veut pas que Willow porte son nom.

Laurence Boccolini a décidé de terminer l'année 2021 avec des révélations et une grande première. Tout d'abord, elle a fait savoir lors d'une interview accordée à Télé 7 Jours, qu'elle était divorcée de Mickaël Fakaïlo, père de sa fille Willow (8 ans). En couverture du magazine, elle avait aussi choisi de prendre la pose pour la première fois avec son enfant (évidemment, on ne la voit pas vraiment). Encline à en dire plus sur sa vie privée, elle a aussi révélé pourquoi elle ne voulait pas que Willow porte son nom.

"Elle ne s'appelle pas Boccolini, et pour moi, c'est très important. Son histoire ne m'appartient pas, je ne veux pas qu'elle me reproche, un jour, de l'avoir trop exposée. Quand je lui explique que certains pourraient l'embêter parce qu'elle est ma fille, elle ne comprend pas toujours. Quand elle était petite, elle avait peur des gens qui venaient me voir, me faisaient des accolades ou m'embrassaient. Cela la mettait très mal à l'aise. Et ça, je ne veux pas qu'elle le vive mal, car elle n'a pas choisi d'avoir une maman médiatisée", explique celle qui officie à présent sur France 2.

Si Willow a été déstabilisée en voyant la notoriété de sa mère dans la rue, elle se fiche beaucoup plus du fait que ses camarades puissent voir sa maman à la télévision. Comme le confie Laurence Boccolini, la seule fois où sa fille a été fière d'elle à la télé c'est lorsqu'elle a gagné Mask Singer en 2019 (elle incarnait la Licorne).

"Quand ses copains viennent à la maison, certains me disent : 'Je t'ai vue à la télé !' Elle, ça ne lui fait ni chaud au froid", confirme-t-elle. Et l'animatrice espère fort que sa fille ne choisira pas le même métier qu'elle. Elle explique : "Cela m'embêterait. Ce milieu n'est pas tendre, je n'ai pas envie qu'elle vive ce que j'ai vécu. Si elle veut être boulangère ou fraiseuse-zingueuse, j'en serai ravie tout autant. L'essentiel est qu'elle soit heureuse." Seul l'avenir nous dira ce que Willow a choisi.

Mère célibataire et travaillant beaucoup, Laurence Boccolini a appris à faire face aux imprévus. "Comme toutes les femmes qui sont dans mon cas, il y a quelques contraintes. Comme quand, en plein tournage, la baby-sitter m'annonce qu'elle est coincée dans le métro ! C'est une angoisse permanente, une charge mentale énorme, mais c'est un choix qui a aussi de super côtés, car ma fille est heureuse et équilibrée", raconte-t-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image