Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurence Boccolini : ''Je n'oublie pas quand on m'a fait une crasse''

Voilà près de trois ans que Laurence Boccolini n'avait pas mis les pieds sur la première chaîne... Le groupe TF1 l'a gardée sous la main en lui confiant notamment sur la chaîne TMC l'animation de prime time événements tels que Le Meilleur de l'Humour ou Les Inconnus de A à Z.

L'heure du come-back sur la première chaîne d'Europe a sonné pour l'ex-animatrice du Maillon Faible. Il y a un an, elle tournait le pilote d'un jeu, Money Drop, importé de Grande-Bretagne, et adapté pour la télé française par le géant du divertissement Endemol France. Et il aura fallu attendre le naufrage de Carré ViiiP pour que la chaîne daigne renouveler sa grille et tester de nouveaux concepts, plus ou moins dans l'urgence.

A partir du 1er août, à 19h05, Laurence Boccolini succédera donc à Vincent Lagaf' et son Juste Prix - qui prennent quelques vacances -, avec ce jeu inspiré du concept The Million Pound Drop. TF1 n'a cependant pas fait aussi fort que Channel 4 en Angleterre : 1 000 000 de Livres Sterling (soit 1 150 000 euros) sont mis en jeu quotidiennement outre-Manche tandis qu'en France, les candidats se battront pour 250 000 euros. Le principe : miser des liasses de billets sur des propositions à des questions de culture générale. Chaque mauvaise réponse amoindrit le capital de 250 000 euros du candidat, l'idée étant de préserver cette somme jusqu'à la fin de l'émission.

Si elle remportait une telle somme, Laurence a un projet tout trouvé : elle ouvrirait "un refuge pour chats errants, blessés, qui n'ont que trois pattes ou une seule oreille", comme elle l'a confié au magazine TV Grandes Chaînes, en kiosques ce lundi 18 juillet.

Au sujet de l'exposition de ces liasses de billets, posant peut-être un problème moral, elle dénonce une "hypocrisie" propre à l'Hexagone : "C'est très français et hypocrite cette fausse pudeur qui veut que le contact physique avec l'argent soit tabou !"

"Je ne mets pas d'affect dans mon sort à la télévision. Le Maillon Faible s'est arrêté et TF1 m'a proposé un contrat d'exclusivité sans émission à la clé. Je l'ai refusé, perdant alors la série Mademoiselle Joubert dont j'étais à la fois la scénariste et l'héroïne. Il n'y a pas eu de fâcherie avec la chaîne. Et si j'en voulais à TF1, je n'aurais pas travaillé chez sa petite soeur TMC", poursuit-elle dans les colonnes du même hebdo télé.

Une question demeure : le rôle qu'aura Laurence Boccolini dans ce jeu. Sera-t-elle aussi percutante et grinçante qu'elle le fut avec Le Maillon Faible ? "J'aime bien égratigner ! Ça doit faire partie de mon ADN. Je n'ai pas mauvais caractère, j'ai du caractère ! Je ne suis ni colérique ni boudeuse et je déteste les histoires. En revanche, je n'oublie pas quand on me fait une crasse !", explique-t-elle ensuite.

Elle revient brièvement sur ses interventions télé au sujet de sa difficulté d'avoir un enfant : "Après l'avoir évoqué pour la première fois dans l'émission Salut les Terriens sur Canal+, je me suis posé la question de faire couper la séquence. Finalement, je me suis dit que cette douleur faisait partie de moi et que je devais l'assumer devant le public. C'est vrai que beaucoup de gens m'ont regardée autrement à partir de ce moment-là", reconnaît-elle également.

Laurence Boccolini joue gros avec cet access-prime time... et TF1 aussi ! Une prise de risque de part et d'autre dont dépendra sans doute la suite de la collaboration entre la chaîne et l'animatrice.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image