Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurent Maistret (Koh-Lanta), la mort de sa mère : "À la fin, une machine la maintenait en vie"

16 photos
Lancer le diaporama
Laurent Maistret (Koh-Lanta), la mort de sa mère : "À la fin, une machine la maintenait en vie"
Aïcha, la défunte mère de Laurent Maistret, s'est longuement battue contre son cancer. Finalement, l'ex-aventurier de "Koh-Lanta", vu dans "Danse avec les stars" et ce soir dans "Stars à nu" était fier d'annoncer sa rémission. Mais, en janvier 2021, il était dévasté par une terrible nouvelle : le décès de sa tendre mère, atteinte de la Covid-19...

Le 25 janvier 2021, Laurent Maistret annonçait une terrible nouvelle, celle de la mort de sa mère. Comme l'avait indiqué l'animateur révélé dans Koh-Lanta (TF1), Aïcha, qui avait souffert d'un cancer de la peau il y a des années, a été emportée par une autre maladie : la Covid-19. Avant son décès, Laurent Maistret a tourné l'émission Stars à nu, dans l'espoir de sensibiliser aux cancers. Mais sa défunte mère ne pourra malheureusement pas visionner le programme... Auprès de nos confrères de TV Mag, l'aventurier se livre à coeur ouvert.

"C'est un peu chiant car j'aurais aimé qu'elle la voit mais j'ai fini par accepter qu'elle ne la verrait pas. Je me dis que de là où elle est, je pense et j'ai l'espoir, qu'elle verra ce que j'ai fait. Dans l'émission, j'ai dit des choses que je ne lui avais pas forcément dit et que j'aurais aimé qu'elle entende mais c'est comme ça, il faut l'accepter. Si je ne l'accepte pas, je vais être triste toute ma vie et je ne vais jamais avancer, lance Laurent Maistret. J'essaye d'esquiver cette tristesse que je pourrais avoir." Le sportif s'occupe l'esprit avant "de ne pas y penser" : "Je vois mes potes, je fais beaucoup de sport."

Laurent Maistret, sujet à risque : "J'ai fait vérifier mes grains de beauté"

Aïcha s'est longuement battue contre son cancer de la peau. "La guérison de ma maman a été longue car les médecins ont pris du temps avant de comprendre que c'était un cancer donc il s'était propagé un petit peu. Elle s'est fait opérer deux fois. Les médecins lui ont enlevé toutes les parties touchées mais aussi des ganglions, déclare l'animateur. Le temps de la radiothérapie et de la chimiothérapie a aussi été très long. Au total, il a fallu deux bonnes années de soins. Et même en rémission, il fallait la surveiller de près." Mais "elle s'en était très bien sortie, elle avait encore beaucoup d'énergie, beaucoup de choses à faire", rappelle Laurent Maistret qui avoue tout de même avoir vécu "un cauchemar" car "entendre le mot 'cancer' c'est entendre le mot 'mort'", regrette-t-il.

D'ailleurs, Laurent Maistret est un sujet à risques. La mère et la soeur jumelle de sa maman Aïcha ont également souffert de ce cancer de la peau. Et il prend ses précautions : "J'ai fait vérifier mes grains de beauté il n'y a pas si longtemps. Il faudrait que je me fasse dépister des autres cancers comme celui de la prostate et des testicules." Finalement, c'est la Covid-19 qui a eu raison d'elle... "Elle est restée un mois et quelque en réanimation. À la fin, c'est une machine qui la maintenait en vie. La Covid-19 ravage des gens, c'est terrible", conclut-il.

Aïcha en coma artificiel, Laurent à son chevet "jusqu'à 4-5 heures du matin"

Ce vendredi 5 février 2021, dans les colonnes du Parisien, s'épanche un peu plus sur la Covid-19 qui a emporté sa maman. Après des vertiges sur plusieurs jours, Aïcha a été transportée au service réanimation du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), où elle est placée en coma artificiel. "J'ai continué à lui parler pendant un mois. Je restais à ses côtés jusqu'à 4-5 heures du matin parfois, se souvient-il. Entre espoir et désespoir, cette période a été très dure émotionnellement. Et puis, un jour on nous a annoncé que ça ne servait à rien de s'acharner. Le pire jour de ma vie. Toutes ces années de lutte contre le cancer, pour ça ?" Fort de cette épreuve, il souhaite soumettre à Arthur, producteur de Stars à nu, le même concept, mais pour sensibiliser au coronavirus...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image