Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Léa Salamé "blessée" et en larmes : cette interview qu'elle regrette amèrement...

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
11 photos
La journaliste Léa Salamé, qui officie aussi bien à la télévision qu'à la radio chaque matin, n'est jamais à l'abri des critiques. Invitée dans le podcast de "France Info" mercredi 30 juin, elle est revenue sur une douloureuse expérience qui lui a fait perdre pied.

Personne n'est insensible aux critiques. Même la coriace Léa Salamé, qui en a pourtant vu des vertes et des pas mûres au fil de sa carrière. Au micro de France Info le mercredi 30 juin 2021, la journaliste franco-libanaise, qui partage sa vie avec l'homme politique Raphaël Glucksmann, s'est épanchée sur une interview qui s'est mal passée. Petit tacle et souvenirs difficiles, elle se livre avec franchise...

Dans le podcast Au comptoir de l'info, la maman de Gabriel (4 ans) est notamment revenue sur son interview de Carlos Ghosn, l'ancien PDG de l'alliance Renault-Nissan pour la station de radio France Inter, en 2020. Elle prend place après la fuite du grand patron du Japon au Liban, pour éviter les poursuites judiciaires qui pèsent alors contre lui à l'époque, notamment pour des soupçons de malversations financières chez Nissan. L'occasion de poser une petite question à l'homme d'affaires sur la fameuse malle qu'il aurait pris pour fuir discrètement le pays. La journaliste avait été moquée pour avoir prétendu qu'il était devenu "pour les enfants, l'homme à la malle" alors que sans doute pas un seul d'entre eux ne sait qui il est...

D'après Léa Salamé, l'entrevue d'une demi-heure était trop courte mais, surtout, ce qui a été médiatisé de cette rencontre lui a déplu. Aussi, la journaliste explique que la direction de la radio ne l'a pas du tout aidée. "C'est une demi-heure d'interview où je pose toutes les questions et pendant deux minutes, je change un peu de ton. France Inter prend ce morceau-là et le diffuse sur les réseaux sociaux...", a-t-elle relaté. La populaire journaliste de 41 ans s'est dite "blessée" par cette manière de faire et a qualifié cet épisode d'"injustice".

Mais ce n'est pas tout ! Ridiculisée à l'antenne, Léa Salamé a dû ensuite faire face aux pires critiques venant des auditeurs, dont certains pensaient qu'elle connaissait bien Carlos Ghosn car ils partagent tous deux des origines libanaises. "Je me prends des 'sale p*te, rentre chez toi !' J'ai vu des trucs racistes, j'ai vu des trucs sexistes... On a inventé que c'était le meilleur ami de mon père !", s'est-elle souvenue, ne cachant pas qu'elle y a laissé quelques larmes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image