Léa Salamé préférée à Anne-Sophie Lapix : "On s'est longuement parlé..."
Publié le 17 avril 2022 à 14:53
Par Lise Normandie | Journaliste
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et ex Miss France !
Léa Salamé a été préférée à sa confrère Anne-Sophie Lapix pour animer le débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle avec Gilles Bouleau. La vedette de France 2 et France Inter s'est confiée auprès du "Parisien" lors d'une interview croisée avec le présentateur du 20 Heures de TF1.
Exclusif - Léa Salamé - Sur le plateau de l'émission OEED (On Est En Direct) présentée par L.Salamé et L.Ruquier. - © Jack Tribeca / Bestimage Exclusif - Léa Salamé - Sur le plateau de l'émission OEED (On Est En Direct) présentée par L.Salamé et L.Ruquier. - © Jack Tribeca / Bestimage © BestImage, Jack Tribeca
Anne-Sophie Lapix - Photocall de la soirée de gala à l'Opéra Garnier pour l'ouverture de la saison de danse 2019/2020 à Paris, le 20 septembre 2019. © Olivier Borde/Bestimage Illustration - Interview télévisée du président de la république, Emmanuel Macron par les journalistes Anne- Sophie Lapix (France Televisions) et Gilles Bouleau (TF1), au palais de l'Elysée, Paris, le 14 octobbre 2020. © Stéphane Lemouton / Bestimage Exclusif - Léa Salamé, Laurent Ruquier sur le plateau de l'émission OEED (On Est En Direct) présentée par L.Salamé et L.Ruquier à Paris, France, le 19 mars 2022. © Jack Tribeca/Bestimage Gilles Bouleau - Les candidats à l'élection présidentielle sont sur le plateau de l'émission "La France face à la guerre" sur TF1 le 14 mars 2022. © Laurent Vu / Pool / Bestimage Exclusif - Léa Salamé - Enregistrement de l'émission "On Est En Direct (OEED)", présentée par L.Ruquier et L.Salamé, et diffusée en direct le 5 mars sur France 2 © Jack Tribeca / Bestimage
La suite après la publicité

L'unique face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen prévu le 20 avril prochain, quatre jours avant le second tour de l'élection présidentielle, est un évènement majeur de la campagne des deux derniers candidats en lice. Ils se souviennent encore de leur face-à-face délicat de 2017, que certains avaient même été jusqu'à qualifier de violent.

Le 14 avril dernier, il a été annoncé que la lourde mission d'animer ce débat d'entre-deux-tours en direct serait confiée à Léa Salamé (France 2) et à Gilles Bouleau (TF1). Gilles Bouleau est le présentateur du JT de 20 Heures de TF1 depuis 2012. Léa Salamé, elle, est la coprésentatrice d'Elysée 2022, l'émission de première partie de soirée qu'a consacrée France 2 à la présidentielle ces derniers mois, mais aussi la coanimatrice d'On est en direct (avec Laurent Ruquier) et officie dans la matinale de France Inter.

Léa Salamé a été préférée à Anne-Sophie Lapix, décriée par le clan de Marine Le Pen. Jordan Bardella a fait savoir le week-end dernier qu'il refusait que ce soit la présentatrice du JT de 20 Heures de France 2 qui coanime le débat d'entre-deux-tours. "Anne-Sophie Lapix, que je respecte en tant que journaliste, n'arrive pas à dissimuler son hostilité vis-à-vis de Marine Le Pen à chaque fois qu'elle la reçoit", avait déclaré Jordan Bardella le 11 avril dernier dans l'émission L'Heures des pros sur CNews. Le politique de 26 ans avait également ajouté qu'Emmanuel Macron n'était pas non plus en faveur d'Anne-Sophie Lapix.

Cela m'a gênée

Dans une interview croisée avec Gilles Bouleau réalisée par Le Parisien au siège de TF1 à Boulogne-Billancourt, Léa Salamé évoque le fait qu'elle a été préférée à Anne-Sophie Lapix et les propos de Jordan Bardella sur sa confrère. "Cela m'a également gênée. Ce n'est pas aux politiques de donner sur un plateau télé un bon ou un mauvais point aux journalistes, défend Léa Salamé. Quant à Anne-Sophie, j'ai eu un immense plaisir à travailler avec elle sur Élysée 2022. Elle s'est mise en danger en acceptant de participer à cette émission politique alors qu'elle n'y était pas obligée. En plus d'être une excellente journaliste, c'est une femme courageuse et droite. On s'est longuement parlé cette semaine."

Quant à savoir si elle perçoit l'animation de l'entre-deux-tours comme un graal ou une tâche ingrate, la compagne de Raphaël Glucksmann répond : "Ni l'un ni l'autre !" "Je n'avais pas ce rêve et n'étais pas candidate. Mais ça ne se refuse pas. C'est assez excitant. Même si, journalistiquement, ce n'est pas l'exercice le plus passionnant, avoue la journaliste en toute sincérité. C'est un job unique de modérateur, qui n'est pas le même que lors des autres débats ou d'une interview où on peut faire des relances. On va apprendre à ne pas couper la parole. On ne pourra pas dire : 'Ah non, Marine Le Pen ! Vous ne pouvez pas dire ça.' C'est un exercice de sobriété et d'humilité. Moi qui suis méditerranéenne et assez spontanée, je vais devoir me contraindre au maximum."

Outre France 2 et TF1, le débat sera diffusé par les quatre chaînes d'information en continu, BFMTV, CNews, LCI et franceinfo. Il sera réalisé par Didier Froehly, un des grands noms de la réalisation télé.

À propos de
Mots clés
People People France Interview Politique Télé Émission télé Photo
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
EXCLU Sébastien éliminé de Koh-Lanta 2024 et trahi par Amri : "Je ne le savais pas, mais..."
EXCLU Sébastien éliminé de Koh-Lanta 2024 et trahi par Amri : "Je ne le savais pas, mais..."
30 avril 2024
Affaire conclue : Des acheteurs bientôt sur le départ ? "Un petit ménage" annoncé pour la prochaine saison
Affaire conclue : Des acheteurs bientôt sur le départ ? "Un petit ménage" annoncé pour la prochaine saison
13 mars 2024
Dernières actualités
Dernières news