Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les 5 films à voir pendant les fêtes

Noël et les vacances de fin d'années, ce sont beaucoup de chocolats et de cadeaux, mais c'est aussi l'occasion de buller au coin de la cheminée, un bol de chocolat, chaud cette fois, entre les mains et de voir et revoir certains films parfaitement de saison.

"Love Actually", de Richard Curtis (2003) : La comédie romantique par excellence qui réunit tous les ingrédients pour un scénario efficace. Un casting hallucinant (Hugh Grant, Liam Neeson, Colin Firth, Keira Knightley, etc.), des personnages tout à la fois attendrissants et déjantés, un Londres enchanté, une playlist à écouter en boucle pendant toute la durée des fêtes et un peu plus encore, et... de l'amour. Beaucoup, passionnément, à la folie, ou plus du tout.

"Maman j'ai raté l'avion", de Chris Colombus (1990) : Le film qui se regarde de 7 à 77 ans. Complètement décalé, on craque sur la bouille du jeune Macaulay Culkin. Plus de vingt ans après sa sortie, le film n'a presque pas pris une ride et fait toujours autant sourire.

"Happy new Year", de Gary Marshall (2011) : Conçu sur le même principe que Love Actually (des histoires entremêlées et des connexions entre les personnages et les situations), le scénario se passe ici dans la ville qui ne dort jamais la veille de la nouvelle année. Ode à l'amour et aux secondes chances, ce film rend un peu plus optimiste... au moins pendant un instant.

"Bridget Jones", de Sharon Maguire (2001) : Car on se laisse toujours attendrir et on ne se lasse jamais de l'attachante Mlle Jones. Ses situations rocambolesques, sa maladresse déculpabilisante et son histoire d'amour avec Marc Darcy (soupirs). Tant que vous y êtes, enchaînez sans la moindre culpabilité avec l'épisode 2 de la saga Bridget.

"Le père Noël est une ordure", de Jean-Marié Poiré (1982) : SOS allégresse-amitiés. Nous n'avons pas assez de doigts pour compter les innombrables phrases cultes de ce film qui l'est tout autant. Le casting est un sans faute (le gratin du cinéma français) et les séquences mythiques. À savourer avec toute sa famille après un délicieux repas de Noël. C'est cela, oui !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel