Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lio, confession d'une ''maman perdue'' : ''Mes enfants sont mal, je le vois...''

Lio, confession d'une ''maman perdue'' : ''Mes enfants sont mal, je le vois...''
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.

Il y a quelques semaines, Lio faisait des déclarations sur la famille qui ne passaient pas inaperçues, alors invitée par Alessandra Sublet dans Un soir à la tour Eiffel. Des propos qui ont pu surprendre ou choquer et que la chanteuse de 52 ans explique aujourd'hui, dans les colonnes de Gala.

Lio est-elle dépassée par son rôle de mère de six enfants ? "Moi je voudrais parler de la respon­sa­bi­lité que nous avons, adultes, envers nos enfants. C'est ça qui est mis à mal, c'est à ça qu'on ne réflé­chit pas assez. On parle de nos droits, et on a le droit d'adop­ter, de procréer, médi­ca­le­ment assisté, on a des droits et des droits et encore des droits, et nos devoirs ? Et nos enfants dans tout ça ? J'ai fait la même bêtise. J'ai agité mes droits, mes droits, mes droits ! Et mes enfants, je les vois mal. Mes enfants sont mal, donc j'en parle !", réalisait-elle avec un goût amer dans l'émission de France 2. Elle admet aujourd'hui que ce n'était pas l'endroit pour évoquer un sujet aussi lourd, l'émission d'Alessandra Sublet étant "rapide et légère".

"Mes enfants m'ont dit qu'ils n'allaient pas bien"

Aujourd'hui, elle revient sur la souffrance de ses enfants. "J'ai le droit de tomber amoureuse, de faire des enfants avec qui je veux, de me séparer vingt fois, de vivre plusieurs amours, de vivre plusieurs vies, d'être plusieurs femmes. Et j'ai tellement porté ça en avant que mes enfants, derrière, je ne les ai pas regardés. Et leur souffrance m'a forcée à les regarder. Parce qu'ils m'ont dit qu'ils n'allaient pas bien", confie-t-elle. Cette souffrance, ses enfants, Nubia (née le 15 septembre 1987), Igor (22 novembre 1993), Esmeralda (le 16 février 1995), Garance et Léa (le 1er mai 1999) et Diego (le 21 mai 2003), nés de pères différents, ne l'ont pas verbalisée, mais Lio a pu voir leur mal-être. Ils ont fini par lui parler et elle déclare : "Leur pertinence m'a bouleversée." Qu'a-t-elle appris ? "Je suis restée longtemps Peter Pan, constate Lio, qui a débuté dans le millieu artistique à l'âge de 16 ans. Quelles que soient les explications que je peux donner, cela ne retire en rien ma responsabilité, qui est pleine et entière."

"Je ne suis plus une maman perdue"

Elle, qui a retrouvé son père après des années d'éloignement, le 25 avril 1974 au Portugal, a-t-elle fait en sorte que le lien entre ses enfants et leurs pères respectifs ne soit jamais rompu ? Si elle a toujours eu l'impression de le faire, inconsciemment, elle reconnaît aujourd'hui ne pas être sûre d'avoir laissé à ces derniers de la place. C'est pour cette raison qu'elle s'est lancée dans une psychanalyse : "Et si je suis en psychanalyse, c'est justement parce que je ne suis plus une maman perdue. Je l'ai été à certains moments, notamment quand j'ai vécu avec un homme violent et que j'ai entraîné mes enfants dans cette tragédie..."

Aujourd'hui, elle demande "pardon du fond du coeur" à ses enfants et pense être désormais bien plus maîtresse de sa vie. Ce qu'elle se souhaite pour 2015 ? Finir le travail de parent qu'elle a démarré, notamment avec son petit dernier, âgé de 11 ans, et, ensuite seulement, réfléchir à elle.

Une interview à retrouver en intégralité dans les pages de Gala, en kiosques le 31 décembre 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image