Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Liza Monet : Envie de suicide, avortement, elle révèle un terrible passé

Liza Monet : Envie de suicide, avortement, elle révèle un terrible passé
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Sa syntaxe tapageuse et ses courbes délicieuses lui ont souvent valu le statut de rappeuse bannie des bacs. Et pourtant, Liza Monet n'avait pas besoin de ça. Quand elle était jeune, elle a déjà vécu le pire...

Ceux qui ont un peu creusé le sujet savent depuis longtemps que Liza Monet est un coeur tendre recouvert d'un immense tatouage papillon. Les autres se contentent sans doute de s'en tenir à ce que la surface leur offre : un langage hypersexualisé et quelques séquences de films pornographiques de jeunesse. Sauf que le jour où elle a sorti son premier titre My Best Plan, la jeune rappeuse a vu son passé refaire surface sans prévenir. C'était en 2012, elle n'avait que 23 ans. "Les gens croient que c'était cool parce que j'ai fait 6 millions de vues, mais ça a été l'une des périodes les plus difficiles de ma vie, explique-t-elle sur ViceLand. Quand ils ont découvert que j'avais fait du porno, j'ai vu tous mes espoirs, mon avenir s'effondrer. J'avais même envie de me suicider. Je ne sais pas comment j'ai surmonté ça."

Il faut dire que Liza Monet a eu maintes occasions de se créer une carapace protectrice. À 16 ans, déjà, elle avait été confrontée à une étape qu'elle a aujourd'hui encore du mal à évoquer. "Quand j'ai arrêté l'école, j'ai arrêté justement parce que j'étais tombée enceinte d'un mec, poursuit la jeune femme. Et en gros, j'avais des jumeaux. J'étais déjà à presque trois mois. Quand ma mère a su ça, elle m'a laissé le temps de réfléchir. Mais j'ai quand même dû avorter. Ce qui m'a le plus choquée, ce n'est pas vraiment le fait d'avoir avorté. C'est de voir la tête des anesthésistes quand je suis sortie de la salle d'opération, en mode 'Mais qu'est-ce qu'elle a fait ?'" Une expérience qu'elle ne revivrait jamais, même pas pour tout le Purple Money du monde.

Son "Best Plan" est de retour !

On a beaucoup accusé son phrasé très cru, parfois jugé "vulgaire". Si vous traduisez les paroles de Nicki Minaj, internationalement reconnue comme une rappeuse respectable, vous n'aurez ni plus ni moins que des tirades bien pires que celles que l'on a reprochées à Liza Monet. En France, Alkpote, Damso ou encore Lorenzo n'ont jamais non plus connu un tel procès. Et puisqu'elle n'a que faire des critiques qui s'abattent sur elle, la jolie chanteuse est sur le point de retitiller la pudeur d'autrui : le 18 octobre 2019, elle a dévoilé son nouveau titre qui n'est autre que la suite de celui qui l'a fait connaître il y a sept ans : My Best Plan 2. Son conte de fées, elle en a elle-même dessiné les contours...

Yohann Turi

Liza Monet, "My Best Plan 2", le 18 octobre 2019.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image