Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

LOL Made in USA : Miley Cyrus accepte le flop, la réalisatrice accuse le studio

5 photos
Lancer le diaporama

L'échec de LOL Made in USA était couru d'avance. Chapeauté par la Française Lisa Azuelos, le remake de la comédie LOL (2006) avec Sophie Marceau est sorti dans l'ombre du blockbuster Avengers la semaine dernière. Repoussé à plusieurs reprises et à peine soutenu par le studio, la comédie avec Demi Moore et Miley Cyrus s'est plantée au box-office, avec 46 000 dollars de recettes pour un budget de 11 millions.

Recette recylée

En théorie, la recette était pourtant simple. Forte de 3,6 millions de spectateurs en France, Lisa Azuelos acceptait de mettre en scène le remake avec Miley Cyrus, star des adolescents américains. Tourné en 2010, le film était vivement soutenu par le studio Lionsgate, qui parlait d'une comédie "pleine d'esprit, rafraîchissante et accessible". Un enthouasiame éphémère.

Car face aux superproductions du studio, LOL Made in USA ne pesait pas lourd. L'année dernière, Lionsgate a beaucoup misé sur Conan le barbare (2011) et Identité secrète (2011) avec Taylor Lautner, deux échecs retentissants. Dans la foulée, le premier volet de la série Hunger Games (2011) avait le potentiel d'un succès en puissance, alimenté par l'énorme buzz au fil des mois. Au Los Angeles Times, la réalisatrice explique : "Ils ne pouvaient pas prendre soin de mon film avant la sortie de Hunger Games, alors j'ai fais la queue."

Pour beaucoup, une sortie en DVD sans passer par la case cinéma semblait certaine. Néamoins, le contrat avec les distributeurs étrangers - principale source de financement du remake - obligeait le studio à sortir LOL Made in USA dans une centaine de salles minimum. Complètement désintéressé, Lionsgate a choisi le 4 mai, date occupée par le blockbuster invincible Avengers, qui a décroché la première place des meilleurs démarrages américains devant Harry Potter et... Hunger Games.

Film sacrifié

L'absence totale de promotion a aussi contribué à l'échec de la comédie, destinée à un public cablé à internet et aux émission télévisées. Au milieu d'une tempête médiatique depuis sa séparation avec Ashton Kutcher et sa dépression, Demi Moore n'était clairement pas la bonne carte à jouer. Mais qu'en est-il de Miley Cyrus ?

Un porte-parole du studio explique que la comédienne n'était pas disponible pour assurer la promotion. Curieuse déclaration puisque l'actrice de 19 ans a été photographiée un nombre incalculable de fois à la sortie de sa salle de sport, tandis qu'elle rapportait les détails de son quotidien sans intérêt sur son compte Twitter. En coulisses, il se murmure que les producuteurs auraient sacrifié le film lorsque leur star a été filmée en train de prendre de la drogue lors de ses 18 ans, éclaboussant ainsi son beau potentiel commercial.

Réactions mitigées

Visiblement touchée par le flop de LOL Made in USA, Miley Cyrus a tenu à remercier ses fans sur Twitter : "Merci beaucoup à tous ceux qui ont été voir LOL. C'est un film que j'ai adoré faire et dont je suis fière... C'est vraiment tout ce qui compte pour moi."

Moins clémente, Lisa Azuelos ne semble pas prête à oublier la chose : "Je pensais vraiment que ce film pouvait être universel. D'habitude les films pour adolescents sont tendres ou effrayants ou mettent en scène des vampires, mais ils ne sont jamais réalistes. Cette histoire n'est ni trop sale ni trop bête." La preuve que la réalisatrice n'a peut-être pas encore compris les adolescents américains.

LOL Made in USA, en salles le 12 septembre.

Geoffrey Crété

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel