Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lone Ranger : ''La chute de Johnny Depp à cheval était très effrayante''

Lone Ranger : ''La chute de Johnny Depp à cheval était très effrayante''

PurePeople a rencontré le producteur-star qui pèse plus de 10 milliards de dollars au box-office international, et le réalisateur de Pirates des Caraïbes, Le Cercle et Rango, tous deux réunis sur le film à grand spectacle, Lone Ranger : Naissance d'un héros. Un duo complice et ami, qui s'est fait un plaisir d'engager à nouveau Johnny Depp pour une nouvelle aventure dantesque, un western influencé et en même temps moderne, avec Armie Hammer dans le rôle-titre du justicier masqué.

"On est de grands amis", confie d'emblée Jerry Bruckheimer, "travailler avec Gore et Johnny encore une fois est un immense plaisir". Moins dans la dithyrambe, Gore Verbinski modère : "Ce n'est pas vraiment conscience. On travaille ensemble parce qu'on a une passion commune", assure le réalisateur qui a travaillé pendant 18 mois sur le scénario du film. L'idée d'un Lone Ranger revu et corrigé a germé dans l'esprit de Jerry Bruckheimer, lors les droits du programme originel (il date de 1933) ont mis à disposition. "J'ai grandi à Detroit, où a été créé le personnage du Lone Ranger qui passait à la radio, puis à la télévision. J'avais pour habitude de le regarder, dès que je rentrais de l'école", confie le producteur du film. "Ce sont des souvenirs amusants pour moi. Et il y a 5-6 ans, les droits furent mis à disposition, et j'ai cru bon de l'amener vers un nouveau public".

Banco ! En 2013, sort dans les salles Lone Ranger. Un blockbuster spectaculaire qui traînera derrière une sorte de légende, typique des films maudits prêts à devenir cultes. Car des difficultés, Lone Ranger en aura traversé. "La tempête de sable a été très effrayante, assure Bruckheimer, la chute à cheval de Johnny l'était aussi, mais fort heureusement, il ne s'est pas blessé". "Ce n'était pas la meilleure expérience, mais je suis très fier de ce film", confesse le producteur. Même constat chez Gore Verbinski, qui le regard noyé vers l'horizon, évoque ses 150 jours et quelques poussières à tourner "dans 5 États différents" avec "neige, pluie, tempêtes". "C'était physiquement éreintant", conclut-il.

En 2006, Gore Verbinski commence à réfléchir sur le script de Lone Ranger. C'est Johnny Depp qui sera logiquement le premier engagé : "C'était évident... Il était simplement la seule manière de voir Tonto, qui est le sidekick originel". Pour lui, "caster Johnny dans ce personnage permettait de raconter l'histoire de son point de vue, une manière de mettre les choses à l'envers". Accessoirement, Johnny Depp est une star bankable, en plus d'être depuis Jack Sparrow un spécialiste de ces personnages loufoques et hauts en couleur qu'il incarne avec délice.

Pour Armie Hammer, Gore Verbinski voulait un "Gary Cooper, un acteur américain classique comme on n'en fait plus". Dans la peau du jeune acteur alors révélé dans les peaux des jumeux Winklevoss dans The Social Network, il trouve le parfait candidat. "Il a un optimisme hors pair, quelque chose qui brille à travers. Ca a été immédiat", dit de lui Gore Verbinski.

Une fois de plus, alors que Lone Ranger a déjà pris la tête du box-office français avec 1607 entrées sur les premières parisiennes, les chemins de Jerry Bruckheimer et Gore Verbinski vont se séparer. Le réalisateur planche sur un scénario avec Steve Conrad, adapté d'un roman graphique intitulé Pyongyang, alors que le producteur est actuellement sur un thriller paranormal, Beware The Night, avec Eric Bana et Olivia Munn. Avant de s'attaler à Pirates des Caraïbes 5, prévu pour 2015. Avec Johnny Depp ? "On ne pourrait pas faire un Pirates sans lui." Bonne nouvelle !

C.R.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image