Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Louane Emera : Émue en pensant à son père, elle est incapable de chanter

12 photos
Lancer le diaporama

Hier soir, France 3 diffusait Renaud on t'as dans la peau, un documentaire inédit de 96 minutes sur le célèbre chanteur, signé Didier Varrod et Nicolas Maupied. Un sublime hommage à l'artiste qui s'est retiré depuis quelques années dans le Sud de la France, composé d'images d'archives et de témoignages d'artistes de toutes générations confondues. Parmi eux, la jeune Louane Emera (18 ans) qui a prouvé à quel point l'interprète de Laisse béton a marqué son enfance et surtout sa famille.

Dans un entretien très récent accordé à Télé 7 Jours, la chanteuse révélé dans The Voice 3, qui a pris part à l'opus La Bande à Renaud Volume 2 paru fin 2014, expliquait combien la chanson Mistral gagnant faisait ressurgir de grandes émotions chez elle. Et pour cause, ce titre lui fait penser à son père décédé. À cette époque, reprendre en choeur des chansons de Renaud, Brel, Brassens était une sorte de coutume de fin de repas. Elle expliquait : "On sortait un cahier de chansons où mon papa avait imprimé plein de paroles. Et on se mettait à chanter." Interviewée dans le documentaire, Louane a prouvé que ce qu'elle disait est vrai.

"J'ai du mal à ne pas pleurer lorsque j'entends cette chanson sauf s'il y a des gens autour de moi car, tout de suite, je pense à mon père et à quand j'étais petite. C'est une chanson tellement forte...", déclare-t-elle. Puis, face à la caméra, Louane accepte d'entonner le début de la fameuse chanson. Une chose qui devrait être aisée pour la talentueuse jeune fille mais qui s'avère totalement impossible pour elle sur ce morceau. S'interrompant après quelques notes, elle explique, avec des trémolos dans la voix : "Non je n'y arrive pas, je suis désolée. Je pensais que j'en étais capable mais finalement non, ça me serre. L'émotion est beaucoup trop forte finalement." Un moment d'une très grande intensité.

Touché par ce document, Renaud a fait savoir qu'autant d'attention lui donnait "envie de réécrire". "J'en ai pleuré", a-t-il même précisé. Une bonne nouvelle pour ses fans qui étaient d'ailleurs nombreux à regarder le documentaire hier soir. 2,7 millions de téléspectateurs en moyenne suivaient France 3, soit 11,1% du public.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel