Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lucie Lucas, héroïne de Clem : ''Mon mari est fou de sa fille, Lilou''

7 photos
Lancer le diaporama

Le 19 mars prochain, les téléspectateurs pourront découvrir sur TF1 la troisième saison de Clem, cette mère adolescente attachante incarnée par Lucie Lucas. A cette occasion, l'héroïne s'est confiée à Télé 7 Jours (en kiosques le 12 mars 2012).

Dans le premier épisode intitulé La famille, c'est sacré !, la famille sera mise à mal. Entre le divorce des grands-parents (les parents de JP dont le rôle a été repris par Laurent Gamelon veulent se séparer), le bac, les histoires de coeur (Clem tombe dans les bras de Matthieu qui n'accepte pas son enfant) mais aussi l'éducation de son bébé Valentin, Clem n'a pas une minute pour souffler.

Un rythme soutenu qui ne laisse pas beaucoup de temps pour des scènes de tendresse entre Clem et son fils : "La densité du scénario ne permettait pas de les inclure. Il a fallu couper. En grandissant, Valentin trouvera sa place et nous aurons des moments de pure complicité." Ça, c'est dit !

Contrairement au nouveau petit copain de Clem, Matthieu, qui a du mal à accepter Valentin, Lucie Lucas, jeune maman depuis août 2010, n'a pas été confrontée à ce problème : "Mon mari est fou de sa fille, Lilou, qui a 18 mois. C'est plutôt moi qui aurais tendance à être jalouse."

Interrogée enfin sur les possibles conséquences de la série auprès des jeunes filles qui pourraient être "séduites" par l'idée d'avoir un bébé très tôt, Lucie Lucas tient à mettre les choses au clair : "Pas question de faire l'apologie des grossesses précoces et encore moins d'éluder les difficultés auxquelles ces mineures sont exposées !"

Interview à retrouver dans son intégralité dans Télé 7 Jours (en kiosques le 12 mars 2012)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel