Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lydia (Pékin Express) victime d'une arnaque : "Je suis partie en pleurs au commissariat"

Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
9 photos
L'ancienne candidate de "Pékin Express" n'a pas compris ce qu'il se passait. Le 27 juillet 2021, Lydia a révélé qu'elle avait été victime d'une arnaque. Et à aucun moment elle ne s'est douté du subterfuge utilisé par ses arnaqueurs.

Les coups durs s'enchaînent pour Lydia. Le 27 juillet 2021, la candidate de Pékin Express 2019 a révélé qu'elle avait été victime d'une arnaque qui lui a fait perdre beaucoup d'argent. Une mésaventure qu'elle a racontée en détails en story Instagram.

La charmante brunette n'avait pas le moral ces dernières semaines. Fin juin, elle a annoncé à ses fans que Malaga et elle avaient rompu. Depuis, Lydia tente de se reconstruire. Mais difficile pour l'ancienne candidate de M6 d'avancer quand les coups durs s'enchaînent.

Récemment, elle a notamment été victime d'une arnaque. Comme elle n'était "pas du tout dans [son] état", Lydia n'a rien vu venir. Tout a commencé quand, en message privé Instagram, une femme lui a demandé si elle voulait gagner de l'argent facilement. Sentant que cette histoire n'était pas nette, elle n'a pas donné suite. Pourtant, deux ou trois jours plus tard, elle a fini par lui répondre pour savoir de quoi il s'agissait. Son interlocutrice lui a donc demandé de l'aide car son mari et elle voyaient leur entreprise couler à cause de la Covid-19. Une situation qui impactait leurs enfants. "Je trouvais ça bizarre, mais elle m'a juré que ce n'était pas une arnaque", a précisé Lydia.

Lydia de Pékin Express arnaquée

Intriguée, la jeune femme lui a donc demandé en quoi consistait son aide. "Elle m'a demandé si elle pouvait m'envoyer de l'argent sur mon compte et que je l'envoie sur le sien. Je ne vois pas le mal. (...) J'étais vraiment pas bien et je voulais venir en aide à quelqu'un d'autre. Je lui envoie mon RIB et lendemain à mon réveil, je vois qu'il y a de l'argent sur mon compte. Je me sens super gênée", a expliqué Lydia. Elle a donc vite envoyé un message à la femme pour lui dire que son compte avait été crédité de 2 300 euros, par chèque. Pressés par son mari et elle qui lui ont en plus proposé de garder un peu d'argent de la somme en question, l'ex de Malaga a retiré 1 800 euros et le leur a envoyé par PCS (une carte de paiement prépayée permettant de payer sans compte bancaire).

"Je ne savais pas qu'il fallait dix jours pour que le chèque soit validé. J'ai vu que c'était vert je me suis dit qu'il était dessus. (...). Le lendemain je passe à la banque et je vois que le chèque est impayé. Catastrophe, l'univers entier est tombé. J'ai fait une crise d'hystérie intérieure. (...) Je suis partie en pleurs au commissariat, au bout de ma vie. (...) Le chèque était réel mais il s'avère que la personne a dit que son chèque était volé. J'ai voulu joindre la meuf et son mec et il n'y avait plus de page Instagram", a poursuivi Lydia qui comptait retirer 500 euros en plus pour le leur envoyer. Actuellement, elle est donc "en procédure judiciaire". Mais elle se doute que l'affaire n'ira nulle part.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image